Quelle place doit-on laisser à nos parents ?

Forum parents
Maman28
Messages : 2
Inscription : 18 avr. 2022, 17:45

Quelle place doit-on laisser à nos parents ?

Message par Maman28 »

Bonjour à tous. Je me permets de venir vous consulter car vous m'avez aidé il y a des années lors de la mort de ma mère...
Suite à ce décès, de nombreuses choses se sont passées. J'étais en froid avec mon père avant son décès car il souhaitait que je quitte mon conjoint pour marquer mon attachement à "ma" famille, ce que j'ai refusé de faire, et il m'a fermé les portes de sa maison. Suite à cela, il ne m'a pas appelé quand ma mère a été hospitalisée et je n'ai pas pu lui dire adieu...
Des années après, j'ai repris contact car nous sommes associés dans une entreprise et sa mauvaise gestion des années plus tôt avait finalement créé des problème financier. Je devait obtenir sa signature pour la fermeture, mais il a décidé de relancer l'entreprise, refusant de couper le lien.
Il était alors avec une autre femme, et j'ai essayé de renouer les liens mais il s'est à nouveau immiscé dans ma vie privée et j'ai dû reprendre mes distances. Cette femme est également morte d'un cancer et je suis allée l'aider. Il était très déprimé, mais pas à cause de cette femme, il parlait uniquement de ma mère. J'ai décidé de le soutenir et de m'occuper de lui. Il a remonté la pente et il a rencontré une autre femme. J'ai pu reprendre un peu de distance, mais je devais tout même régulièrement m'occuper de lui car selon lui cette femme ne s'occupait pas de sa maison...
Avec le COVID, ils sont restés en confinement ensemble... Et puis les choses ont dérapé. J'ai senti que les choses ne se passaient pas bien, elle me disait qu'elle n'était pas heureuse, mais moi je voyais que mon père avait perdu deux femmes et j'avais peur pour lui, il était mon seul parent restant. Alors j'ai encouragé cette femme à être patiente et à faire quelques efforts, des compromis. Elle en a fait...
Un jour, je suis allée les voir avec un tensiomètre que j'avais acheté pour mon père car je savais qu'il mettait de côté ses médicaments. J'ai voulu tester l'appareil sur sa compagne, mais il indiquait 19... J'ai testé sur mon père : 18. J'ai testé sur moi : 12... Et j'ai compris. Mon père est parti, furieux, quand sa compagne s'est mise à pleurer. Je suis restée pour la consoler mais elle était dans tous ses états, alors je lui ai dit de partir, de rentrer chez elle, de prendre du recul...
Je suis restée jusqu'à que leur tension retombe. Elle est partie deux jours plus tard. Et là mon père s'est mis à la harceler par téléphone, mails, SMS...
Je vous passe la suite, il a fait la même chose à une de ses voisines, puis à sa soeur quelques jours après l'enterrement de son fils... Toutes, il les a insulté, rabaissé, trouvé les pires défauts... Mais je me disais qu'il était triste. Il m'a appelé en pleine nuit pour que je vienne le voir, il était "malheureux"... En fait il s'était remis à boire... J'ai demandé à mon mari qu'on le reçoive pour Noël, erreur fatale...
Il a gaché le Noël des enfants, refusé nos cadeaux et avant de partir, il nous a ordonné de venir le lendemain car ma soeur venait le voir (elle passe deux fois par an) et qu'il fallait qu'on fasse l'effort d'une réunion de famille. J'ai accepté en jurant à mon mari de parler avec mon père après les fêtes, quand il serait calmé. Mais le lendemain, la journée a été encore pire, mon père n'avait rien prévu à manger, rien à boire pour les enfants, la maison n'était pas rangée, la vaisselle pas faite... Je me suis activée, mais j'étais furieuse qu'il m'ait prise pour sa bonne...
Après cela, je me suis occupée de MA famille pendant le reste des vacances, et il l'a mal vécu, il me harcelait pour que je vienne faire le ménage, et je lui ai dit de rappeler sa femme de ménage, que je devais m'occuper de mes enfants. J'ai refusé de venir manger chez lui le samedi après la reprise des cours et il m'a insulté par téléphone et par SMS. Pour le calmer, je lui ai proposé que ce soit lui qui vienne, car sa maison n'est pas accueillante pour les enfants. Il a accepté à contrecoeur. Et quand il est venu, il n'a fait que boire. Et dès que les enfants ont quitté la table, c'est moi qui aie eu droit à la grande scène. Les insultes, me rabaisser. Tout cela en hurlant. Ma fille s'est postée dans le couloir, alors, en partant, quand il l'a vu, il m'a serré dans ses bras et m'a dit "je t'aime", ce qu'il n'avait jamais fait auparavant... De la manipulation. Tous ses messages écrits laissent entendre que je suis un monstre, tous ses appels téléphoniques sont des insultes et des menaces. J'ai essayé d'alerter ma soeur, mais elle me dit qu'elle le trouve normal, que je dois faire un effort.
Alors avant l'anniversaire de mon fils, je me suis décidée à l'inviter... Mais il m'a appelé avant que je n'envoie les invitations, et il était complètement fou au téléphone. On aurait dit qu'il répondait à un dialogue pré-écrit, je ne pouvais jamais finir une phrase sans qu'il hurle "tu es folle, va te faire soignée ! t'es qu'une malade mentale, va voir un psy pauvre tarée !". A la fin, mon fils voyait que j'allais pleuré alors j'ai raccroché. Mon père m'a laissé des messages insultants sur mon répondeur. J'ai dit à ma soeur que c'était trop et que je préférais couper les ponts avec elle aussi, car apparemment certaines choses que je lui avais dit, elle les lui avait répété, et j'ai dit que je ne pouvais plus lui faire confiance.
Alors elle m'a répondu qu'elle allait arranger les choses. Et là, j'ai reçu un message de mon père pour me dire : "on va tout gommer et être une famille pour l'anniversaire de ton fils". Tout gommer ? Moi je ne l'ai jamais insulté, il ne présente même pas d'excuse, et je dois tout gommer ?
Je lui ai répondu concernant une demande professionnelle et j'en suis restée là. Mais je vis dans l'angoisse. Je me dis que ça fait des années que ça dure, qu'il m'a toujours rabaissé. Que j'ai toujours été la moins intelligente de la famille, la moins douée, que j'ai toujours fait les mauvais choix, même ceux qu'il m'a obligé à faire (études, travail...).
Aujourd'hui, je me dis que l'éloigner de moi, c'est l'éloigner de mes enfants (il a déjà été brutal avec mon fils, et irrespectueux envers ma fille) mais est-ce suffisant pour justifier de laisser un homme de son âge seul ? Est-ce que, quoi qu'il ait fait depuis toujours, je lui dois quelque chose ?
Je culpabilise mais d'un autre côté, il me fait peur...

Voilà, désolée pour le pavé, j'espère que vous saurez me dire si je suis une mauvaise fille ou si je fais le bon choix...
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 17532
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Quelle place doit-on laisser à nos parents ?

Message par Dubreuil »

pourquoi accordez-vous tant d'importance à cet homme très certainement perturbé psychiquement ?
Vous n'avez pas besoin de conseils, vous savez ce qui serait bon pour vous.
Qualifications de Dubreuil : Psychologue clinicienne - Analyste - (Aucune consultation par internet)
Maman28
Messages : 2
Inscription : 18 avr. 2022, 17:45

Re: Quelle place doit-on laisser à nos parents ?

Message par Maman28 »

Bonjour, je vous remercie pour votre réponse

Je pense que mon problème est assez égoïste. je pars du principe que l'on doit faire pour les autres ce que l'on voudrait que les autres fassent pour soi. Je ne sais pas si je pourrais supporter de me trouver seule, et malgré toute la colère que j'éprouve pour lui, le laisser seul me torture. Mais je refuse de l'appeler ou d'aller le voir car je SAIS qu'il va me faire du mal.

Je me sens coupable de le laisser à son âge, et aussi parce que c'est mon père. Et peut-être que je culpabilise de le detester pour le mal qu'il m'a fait. Voilà pourquoi je demande si c'est mal "d'abandonner" son père. Sachant aussi qu'il a beaucoup d'argent et donc largement les moyens de se faire aider si jamais sa santé déclinait, et que j'ai une soeur qu'il considère comme sa seule fille, mais qui habite loin et refuse de le voir plus de deux fois par an.

Mais oui, je vois ce que vous voulez dire : je sais ce qui est bon pour moi. Il faut que je parvienne à me détacher de mes principes et de mon éducation qui font que je me sens redevable envers ma famille, alors que je ne leur dois rien...
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Forum parents »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités