MALAISE

Forum colère, rage, contrariété, agressivité
MAMIDO29
Messages : 1
Inscription : 07 août 2020, 13:37

MALAISE

Message par MAMIDO29 »

BONJOUR j ai 60 ans et toute une vie de malaise pour le reste de ma vie je voudrai trouver enfin un peu de paix interieure .les sentiments qui predominent :solitude angoisse colère contre les autres et moi meme relations familiales amicales et professionelles toujours tres compliquees .Je ne fais confiance a personne je suis mal a l aise avec les gens .Je veux tout controler sinon je perd pied et devient agressive .on me reproche ma trop grande franchise j ai du mal avec les compromis ce qui evidemment en societe est indispensable .Donc je me retrouve isolee .un conseil?
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 15731
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: MALAISE

Message par Dubreuil »

Vous êtes encore jeune et votre vie doit en effet prendre un autre tournant.
Si ce que vous décrivez de votre caractère est depuis longtemps un état de fait, il aurait été judicieux de faire une psychothérapie avec un psychologue clinicien pour retourner en pensée dans votre enfance et parler de vos souvenirs et frustrations, voire de vos traumatismes, responsables par la suite de votre état de malaise chronique.
Plus nous avançons en âge, moins il est facile de se remettre soi-même en question, car pour essayer de moins souffrir nous avons eu tout le temps de " nous blinder ", de mettre en place des habitudes, des croyances, des mécanismes de défense qui ont peu à peu masqué l'origine de ce malaise.
Tout d'abord, assurez-vous que votre santé physique n'est pas en cause, faites un examen sanguin hormonal ( et thyroîdien ) pour être sûre que ce que vous ressentez n'est pas dû, ou majoré, par un déséquilibre de cet ordre.
Ensuite, si une psychothérapie vous décourage par avance ( ! ) et si vos finances vous le permettent, offrez-vous plutôt, de petites formations qualifiantes, comme la PNL, le psychodrame Morénien, l'Hypnose humaniste.
D'une part vous serez entourée en vous faisant sans doute des ami(e)s, ( car il y a de plus en plus de futurs retraité(e)s dans ces séminaires ), d'autre part vous pourrez comprendre certainement les racines de votre mal-être, et y remédier sans avoir à " tout changer de l'intérieur ", et enfin, une fois la fin du cursus que vous aurez choisi, vous pourrez à votre tour en faire bénéficier vos futurs patients.
Qualifications professionnelles de DUBREUIL :
DE de psychomotricité - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse
*** Pas de consultation via internet, ni d'appel téléphonique, ni de mail. Merci de votre compréhension.
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 15731
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: MALAISE

Message par Dubreuil »

L'HYPNOSE HUMANISTE

En l'espace de quelques années seulement, l'hypnose thérapeutique a gagné ses lettres de noblesse. Désormais bienvenue dans les hôpitaux et les maternités (où on l'utilise pour lutter contre la douleur, par exemple), les patients font également appel à elle en complément de traitements allopathiques, dans le cadre de certaines pathologies : fibromyalgies, cancer, sclérose en plaques...
Si l'hypnose thérapeutique la plus connue reste l'hypnose ericksonienne (du nom de son fondateur, Milton H. Erickson), des « variantes » existent : c'est le cas de l'hypnose humaniste.

1-Pendant une séance, on est 100 % réveillé
C'est « la » différence principale qui existe entre l'hypnose ericksonienne et l'hypnose humaniste : pendant une séance d'hypnose humaniste, la personne reste 100 % consciente. On parle même de « conscience augmentée » !
« Les fondateurs de l'hypnose humaniste ont fait une expérience très simple, raconte Louis Monnier. Ils ont essayé de « réveiller » une personne se trouvant déjà dans un état « normal » (ou « état ordinaire de conscience »), en utilisant les techniques habituellement employées en hypnose ericksonienne. » Surprise : la personne est entrée dans un état de transe un peu différent, caractérisé par une conscience d'elle-même plus importante.
« Concrètement, alors que pendant la transe ericksonienne, on se sent un peu pâteux, un peu engourdi, pendant une transe humaniste, on se sent au contraire en pleine forme. Comme si on venait de se réveiller ! »

2 - On peut travailler sur tous les problèmes... ou presque
« L'objectif de l'hypnose humaniste, c'est surtout de stimuler les mécanismes d'auto-guérison du corps, de l'âme et de l'esprit. De comprendre tous les « nœuds » qui nous empêchent de fonctionner correctement, puis de les démêler »
Bien sûr, l'hypnose humaniste ne traite pas les problèmes mécaniques (fractures, arthrose, ostéoporose, tendinite, maladie virale...). En revanche, elle peut soulager la douleur et même aider à renforcer les défenses immunitaires de l'organisme pour favoriser la guérison. « On utilise aussi l'hypnose humaniste pour le développement personnel et le coaching professionnel : c'est une approche thérapeutique qui permet de mieux gérer ses émotions et son comportement. » Ou encore de trouver l'amour, de réussir sa carrière, de résoudre un conflit familial...
Cependant, l'hypnothérapeute précise quand même que « l'hypnose ne se substitue à aucun avis ni traitement médical. Les traitements en cours ne peuvent et ne doivent être suspendus que sur recommandation expresse du corps médical, même si vous constatez une amélioration au cours ou après vos séances d'hypnose. Les troubles psychologiques graves relèvent du domaine de la psychiatrie et ne peuvent, en aucun cas, être traités par l'hypnose. »

3 - « Les symboles, c'est le langage de notre inconscient ». C'est là qu'intervient l'anamnèse : cette longue discussion préliminaire permet à la personne de bien comprendre le contexte de sa problématique, afin de pouvoir se la représenter de façon symbolique pendant la phase d'hypnose. En clair, il s'agit de répondre à la question : « votre mal-être, vous le décririez comment ? » Ça peut être une boule noire, des piquants, une flamme brûlante... « C'est exactement la même chose que dans les contes de fées : le loup représente le masculin sauvage, par exemple. En langage symbolique, cela traduit une peur, une blessure... »
Ensuite, l'hypnothérapeute réutilise ces symboles pour nous permettre de communiquer avec notre « moi intérieur » : il s'agit alors de modifier (de « soigner ») ces représentations intérieures pour aller mieux... en profondeur !

4 - C'est le patient qui fait tout le travail
« Lorsque vous faites une séance d'hypnose ericksonienne, vous laissez les clés de votre inconscient à l'hypnothérapeute : vous êtes plutôt passif.
En hypnose humaniste, c'est l'inverse : c'est vous qui agissez. L'hypnothérapeute n'est qu'un guide, chargé de vous ouvrir les portes de votre esprit. »
Concrètement, c'est un peu comme un voyage intérieur : par la parole, l'hypnothérapeute guide la personne dans différents environnements imaginaires et symboliques, mais c'est cette dernière qui va réaliser mentalement certaines actions pour résoudre son problème.
Mieux encore : après 1 ou 2 séances, la personne peut réutiliser ce qu'elle a appris pour continuer à changer par elle-même. C'est l'autohypnose !

5 - Ça se rapproche de la méditation de pleine conscience
« L'état de conscience augmentée que l'on atteint lors d'une séance d'hypnose humaniste est proche de celui que l'on expérimente pendant une séance de méditation de pleine conscience ».
L'objectif n°1 de l'hypnose humaniste est d'amener la personne à prendre conscience d'elle-même, en lui permettant de communiquer avec son inconscient et sa conscience supérieure (ou conscience majuscule)
D'après Louis Monnier, « notre esprit, notre corps est comparable à une maison. Quand on ne la regarde pas, le temps fait son œuvre : elle se fissure, se ternit. En revanche, il suffit de porter son attention sur cette maison, en conscience, pour qu'elle commence à s'auto-réparer ».
Qualifications professionnelles de DUBREUIL :
DE de psychomotricité - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse
*** Pas de consultation via internet, ni d'appel téléphonique, ni de mail. Merci de votre compréhension.
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 15731
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: MALAISE

Message par Dubreuil »

LE PSYCHODRAME DE MORENO
Cette thérapie groupale utilise la parole et les associations de pensées, les rêves, les tensions du participant, pour jouer avec le temps passé, présent, avenir, dans le but de l’aider à comprendre et gérer ses conflits professionnels, affectifs ou familiaux.
La personne et le reste du groupe exprime et se libère de tensions affectives plus ou moins fortes à des fins de prise de conscience de soi et d’évolution personnelle et relationnelle.
Cette technique de théâtre impromptu pour adultes, basée sur les jeux de rôle, développe la compréhension des interactions entre les êtres, la confiance en soi, et la joie de vivre.

L'ART-THERAPIE
L'art-thérapie est une forme de psychothérapie qui utilise la création artistique (dessin, peinture, collage, sculpture... ) pour prendre contact avec sa vie intérieure ( sentiments, rêves, inconscient ), l'exprimer et le transformer.
Sans se préoccuper de la qualité ou de l'apparence de l'oeuvre finale, la démarche thérapeutique consiste à laisser progressivement surgir ses images intérieures, qui peuvent être autant le reflet d'expériences du passé que de rêves auxquels on aspire.
Le geste créateur fait appel au corps qui se met en mouvement pour créer une oeuvre concrète. Dans le même élan, il sollicite l'imagination, l'intuition, la pensée et les émotions.
Les images ou les formes ainsi créées, en plus de dévoiler certains aspects de soi, peuvent générer une vision et des comportements nouveaux qui contribueront à des guérisons physiques, émotives ou spirituelles.
L’originalité de cette technique permet également à l’enfant, l’adolescent, ou l’adulte présentant un handicap mental ( psychiatrie ) ou cérébro-moteur ( infirmes moteurs cérébraux ) d’appréhender à son rythme ses limites et ses possibilités créatives, son adaptation au temps et à l’espace, sa place au sein du milieu familial et de la société.
Qualifications professionnelles de DUBREUIL :
DE de psychomotricité - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse
*** Pas de consultation via internet, ni d'appel téléphonique, ni de mail. Merci de votre compréhension.
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Forum colère »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités