Il était une fois ...

Forum inceste, forum viol incestueux
ashwagandha001
Messages : 16
Inscription : 12 avr. 2021, 11:09

Re: Il était une fois ...

Message par ashwagandha001 »

Nous nous parlons plus depuis le moment où je lui ai prêté de l’argent lorsqu’il était en difficulté .
Il ne m’a plus donné de nouvelle et à bloqué tous mes appels depuis ce moment , il y a 2 ans .

Je dirais que c’est un gros con par rapport à ça , un magouilleur comme mon père , point .

Mais comme je dis quand je parle de lui , je ne lui en veut pas pour ça .

Je ne lui en veut pas pour ça , comme si je lui en voulait pour autre chose …

Je ne fais absolument aucun lien à ce niveau , la haine que je peux éprouver envers lui dans mes rêves n’a pas de sens .

Au fait j’avais oublié de parler de ça , il y a 3 ou 4 mois , ( ces chiffres qui reviennent souvent , comme quand le psy me demandait de situer un événement petit , j’ai toujours dit j’avais 3 ou 4 ans …) bref .
Donc il y a plusieurs mois , j’ai vu une hypnotherapeute ,
Qui m’a permis de replonger dans ce souvenir ou je voyais ma mère dans la salle de bain avec les lames de rasoir et le sang .
Je vous ai toujours dit que ce souvenir comme le souvenir de ma sœur était vide d’émotions , je ne savais pas si je devais rire , pleurer être triste ou en colère , des souvenirs vides .
Donc je me suis à nouveau retrouvait dans cette salle de bain , puis la thérapeute m’a demandé de tourner la tête en direction des miroirs , et pour la 1ère fois je me suis vu petit , dans le miroir vivant cette scène , j’ai vu ce petit garçon entrain de pleurer …
A ce moment , j’ai ressentis un tsunami à l’intérieur de moi , comme si on ouvrait un barrage , mes paupières qui étaient donc fermées se sont mises à trembler comme jamais pour retenir cette tempête de larmes .
Puis j’ai ouvert les yeux , ils étaient imprégnées de toutes ces larmes , mes larmes .

Depuis ce moment , je suis capable de dire que cette situation , a provoqué en moi beaucoup de tristesse quand j’étais petit .

J’ai avancé sur ce souvenir , mais pas sur les autres du moins pas autant que je le souhaiterai .

J’avais envie de parler de ça ce matin , car je viens de me couper le mollet en grattant un bouton .
Le sang a légèrement coulé , et je me suis senti envahir comme toujours à la vue du sang , par un tsunami non pas de larmes mais d’angoisse , prêt à m’étrangler et me couper la respiration .

Comme vous le disiez , on a beau se souvenir, y mettre un sens , la souffrance avec ou sans sens , est un puit de sang .
ashwagandha001
Messages : 16
Inscription : 12 avr. 2021, 11:09

Re: Il était une fois ...

Message par ashwagandha001 »

Bonjour

J'avais envie de parler de confiance aujourd'hui .

Je me suis mis en tête depuis plusieurs jours que ma compagne allait me trahir .
Rien de nouveau , malheureusement c'est récurrent chez moi .

Le moindre geste comme un battement de cils plus rapide de sa part , me confortera dans cette idée , comme une preuve qu'elle va bien me trahir .

Ce sont des périodes , j'ai remarqué ou j'ai un grand besoin d'affection . Ou je vais lui en demander plus , mais c'est un cercle vicieux .
Si elle m'en donne moins , ça me confirmera mon idée qu'elle me trahit .
A l'inverse si elle m'en donne plus , ça me confortera également dans ce chemin de pensée , car je ne trouverais ça pas normal qu'elle m'en donne plus ,
c'est qu'elle a quelque chose à se faire pardonner .

Vu comme ça , on est bien déjà ... :lol:

Je suis dans une période ou je vais réagir émotionnellement comme un enfant , avec l'intelligence d'un adulte , j'en suis bien conscient .

La trahison est la chose que je déteste le plus au monde .

C'est comme si , en réagissant de la sorte à chaque fois , je me préparais finalement à cette trahison .
Comme si je cherchais à la contrôler pour qu'elle ne me fasse plus de mal , pour la rendre plus acceptable , pour avoir plus de ressources pour l'affronter .
Malheureusement , il ne faut pas que je reste bloqué justement dans ce chemin de pensée , qui me fait croire que tout n'est que trahison , car en restant dans ce fonctionnement , je suis incapable de vivre le bonheur .

La confiance , chez moi c'est un véritable château de carte , le moindre courant d'air et tout s'effondre . Une journée peut être magnifique , mais le moindre doute , ou la moindre suspicion , vraiment des plus minimes en lien même de très loin avec une trahison foutra tout en l'air , c'est systématique .



Le cerveau qui chauffe ce matin , c'est souvent pour cette raison que j'écris sur ce forum , ça me permet de retranscrire mes chemins de pensées et d'y mettre un peu d'ordre .
ashwagandha001
Messages : 16
Inscription : 12 avr. 2021, 11:09

Re: Il était une fois ...

Message par ashwagandha001 »

Je dirais que c’est un gros con par rapport à ça , un magouilleur comme mon père , point .
Et si la haine était pour mon père ?

Et si j’étais pas capable ou si j’avais peur de haïr mon père je passais par mon frère .

Mais dans la vraie vie , je ne la ressent pas .

Comme je l’ai déjà dit , mon père était un père absent ,
Il me mettait à genou main sur la tête pendant des heures dans son bureau lorsque je faisais trop de bruit .

Est-ce que je le haïrais ( dans mes rêves à travers mon frère ) pour ces raisons , ou pour d’autres raisons en lien avec l’inceste ?

Je dis les choses comme elles me viennent je viens de me lever et c’est dans ces moment où j’ai le moins de censure j’ai l’impression .

Il y avait un homme dans mon rêve cette nuit , je fais le lien avec mon père car il avait un gros ventre .

Il m’a appuyé très fort sur la côte, ça m’a fait très mal , ça m’a donné envie de vomir .
Un peu comme mon père faisait quand il conduisait , et que j’étais derrière , par moment il me pinçait très fort le genou ça faisait aussi mal .

Un peu cette sensation , enfin un peu beaucoup même comme dans le rêve , qu’il me faisait mal mais que j’avais pas le droit de dire quelque chose , d’où cette envie de vomir .


Je ne sais pas trop quoi faire de ces liens .


Je pense que mes parents me faisaient très peur quand j’étais petit .
Mais quand je dis ça je suis obligé de dire qu’il y avait des bons moments malgré tout .
Comme si je cherchais toujours à adoucir les choses .
Mais d’un côté fort heureusement que tout n’es pas que horreur et peur .
Mais ça veut dire quoi dans le fond , les moments heureux , les moments de bonheurs doivent être suivit de moment de terreur ?
Il faut se punir dès lors que l’on ressent ou que l’on vit du bonheur ?

Comme je le fait encore aujourd’hui .
Comme je peux également le ressentir avec ma compagne .
Si elle est bien si on est bien , c’est forcément qu’elle me cache quelque chose et qu’elle va me trahir .

Je fonctionne comme un gosse qui attend sa punition .



Merci papa , merci maman .
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 17056
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Il était une fois ...

Message par Dubreuil »

Je pense que mes parents me faisaient très peur quand j’étais petit .
Mais quand je dis ça je suis obligé de dire qu’il y avait des bons moments malgré tout .
Comme si je cherchais toujours à adoucir les choses .
*** Les "bonnes choses" n'effacent pas les mauvaises choses traumatisantes. Il y a les unes, et puis les autres

Mais d’un côté fort heureusement que tout n’es pas que horreur et peur .
Mais ça veut dire quoi dans le fond , les moments heureux , les moments de bonheurs doivent être suivit de moment de terreur ?
Il faut se punir dès lors que l’on ressent ou que l’on vit du bonheur ?
*** C'est en prévision. Vous êtes habitué à ce que le bonheur ne dure pas, vous anticipez, et comme c'est là dedans que finalement vous surviviez en mettant toutes vos énergies en éveil, vous "préférez" le malheur.

Comme je le fait encore aujourd’hui .
Comme je peux également le ressentir avec ma compagne .
Si elle est bien si on est bien , c’est forcément qu’elle me cache quelque chose et qu’elle va me trahir .
*** Ben voilà. Mais personne ne vous impose de vivre en dépendance de l'autre. Vous êtes un grand garçon maintenant, vous seul avez droit sur vous.
Pourquoi mettez-vous votre équilibre, et "votre vie" entière dans les mains de quelqu'un d'autre ?
Il n'a que le pouvoir que vous lui donnez.
Et si vous avez peur d'être trahi, franchement, qu'allez-vous perdre que vous connaissez déjà ?
Qualifications de Dubreuil : Educatrice spécialisée - Psychomotricienne - Psychologue clinicienne - psychanalyste
Glise Annabel Hypnothérapeute humaniste -Tél : 06 61 80 53 18
ashwagandha001
Messages : 16
Inscription : 12 avr. 2021, 11:09

Re: Il était une fois ...

Message par ashwagandha001 »

J’ai un comportement d’enfant dans la relation d’où cette dépendance .
Un enfant qui demande sans cesse d’être rassuré .
Un enfant qui a peur , un enfant qui va réagir de façon impulsive par moment .
Un enfant qui croit encore que tout est beau et qui est malheureusement toujours stupéfait et déçu lorsqu’il subit une injustice .

Mais je peux également être adulte .
Étonnamment j’arrive plus à parler de l’enfant que l’adulte aujourd’hui. Alors qu’avant la thérapie c’était l’inverse .
J’étais, du moins je montrais l’adulte qui n’avait peur de rien , rien ne pouvait l’atteindre .

J’ai l’impression que je vais toujours dans le sens de l’autre , que ce soit en pro ou en privée .

Comme si je montrais ce que l’autre attendait , ce qu’il demande .
Pour ne plus subir j’anticipe et ça demande encore beaucoup d’énergie même aujourd’hui .

L’autre a l’impression de parler à un adulte , et il a effectivement un adulte en face de lui . Et pourtant c’est à un enfant qu’il a à faire , un enfant avec son masque d’adulte .
Un enfant qui passe ses demandes à travers un discours d’adulte .
Un enfant très stratège voir manipulateur .

Malheureusement je subis mon fonctionnement.

Pourquoi avoir autant peur de cette trahison , car c’est bien la seule chose que j’ai beau anticiper dans tous les sens , dont je ne peux gérer . Donc il faut tout faire pour que ça n’arrive pas .

Ça réveil quelque chose en moi cette trahison , quelqu’un se révolte à l’intérieur .
Un côté sans défense , brûlé au pilori.
Ça me scinderait en 2 , quelque chose qui m’enlève toutes mes capacités d’adulte . Ça ferait ressortir toutes les émotions de l’enfant que je ne veux absolument pas revivre et ressentir .
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 17056
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Il était une fois ...

Message par Dubreuil »

En amour on est toujours déçu(e) et on a toujours peur d'être abandonné(e) ou trahi(e), et un jour ou l'autre c'est ce qui arrive pour huit personnes sur dix. Et c'est attendu, et c'est normal. Personne ne peut combler l'autre. Il a besoin (et nous avons besoin) d'avoir peur, de désirer. Avoir ce qu'il faut "à la maison" est juste rassurant et répare certains traumatismes de l'enfance, mais l'amour inconditionnel est ailleurs.
La différence est que chacun a sa propre enfance, sa propre histoire et réagira en fonction de son passé.
On ne peut pas, on ne doit pas se leurrer, exiger de l'autre qu'il reste fidèle. Oui il le sera un temp sans contrainte, par choix, puis Il le sera surtout en accord avec ses besoins, ses pulsions, etc...
L'amour n'est pas une corvée, une aliénation
En fait, ce serait aimer les femmes ou les hommes qui nous plaisent sans calcul, sans possession, sans avoir besoin d'eux pour vivre, être serein(e). Juste le seul désir de leur faire du bien, sans oublier le sien, bien sûr.
Ce dont il faut être sûr(e) c'est que l'on est seul(e),toujours seul(e) c'est ce qui fait que l'on recherche l'autre, il faut du vide pour "se trouver, pour le trouver. Et recommencer quand l'un se dit qu'il a tout donné. Du moins ce qu'il croyait avoir, qu'il avait reçu d'un autre !
En 1977, Jacques Lacan prononce son XXIV ème séminaire qui a pour titre: “L´insu que sait de l´une-bevue s´aile a moure...si vous ne connaissez pas, regardez la signification sur internet.
Qualifications de Dubreuil : Educatrice spécialisée - Psychomotricienne - Psychologue clinicienne - psychanalyste
Glise Annabel Hypnothérapeute humaniste -Tél : 06 61 80 53 18
ashwagandha001
Messages : 16
Inscription : 12 avr. 2021, 11:09

Re: Il était une fois ...

Message par ashwagandha001 »

Mon rêve de cette nuit m’a marqué au niveau de l’intensité des émotions .
Mes envies de vomir reviennent ce matin et sont violentes .

J’étais dans une chambre avec la fille de ma belle sœur âgée de 22 où 23 ans je sais plus .
Moi j’étais enfant dans ce rêve mais en même temps adulte .

Nous étions dans le lit , pour dormir comme si c’était habituel .
J’ai beaucoup de mal écrire , mes envies de vomir sont très fortes .

Je faisais des sortes de frottements avec elle , comme un gamin , excité comme un gosse qui comprend même pas ce qu’il fait .

Il y avait cette couette blanche , je ne peux dire pourquoi mais cette couette c’est la couette de ma sœur .

Cette fille , je ne sais l’expliquer non plus mais ressemblait à ma sœur dans sa façon de faire , son comportement dans le rêve .

Et il y avait cette porte entre ouverte , cette fameuse porte , je rêve souvent de cette porte que je tiens impérativement à garder fermée le soir avant de me coucher .

Le père de cette fille est arrivé à un moment , et a dit j’ai très bien compris ce que vous êtes entrain de faire .
J’étais horrifié , je lui ai répondu mais je comprends pas c’est pas moi je n’ai rien fait alors que c’était bien moi dans le rêve.
Mais comme si c’était moi en adulte qui était entrain de lui expliquer non c’est pas moi , c’est un enfant qui est là, j’ai du mal à expliquer .
Puis il me dit , je vais le dire à ta femme .
J’ai ressenti une honte et une culpabilité comme j’avais jamais ressenti , je le ressent encore maintenant .

C’est le genre de rêve qui m’épuise .
Répondre

Revenir à « Forum inceste »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités