Il était une fois ...

Forum inceste, forum viol incestueux
ashwagandha001
Messages : 59
Inscription : 12 avr. 2021, 11:09

Re: Il était une fois ...

Message par ashwagandha001 »

Je commence à prendre conscience de mes excès de contrôles.

Le contrôle permet d’avoir une source de culpabilité infinie certaine par la perte de contrôle qui suivra .
C’est un cercle vicieux , l’illusion de croire que l’on pourra tout contrôler .

Le contrôle permet d’avoir le dessus sur une situation , et de se donner l’illusion de domination .

L’exemple le plus parlant est la boulimie .
Un en-chaine-ment de contrôles toujours suivit par une perte totale de contrôle .
Le contrôle de son corps dans le moindre détail , sensation de maîtrise , du plaisir car manger est avant tout un plaisir qui se transforme dans ce cas en un cauchemar qui se répète sans cesse .
Qu’est ce qui est reproché finalement ?

Ici c’est bien le plaisir qui est contrôlé , refusé jusqu’au moment où toutes les stratégies de contrôles sont dépassées .
On y prend du plaisir sans l’accepter , et pour preuve la douleur sera suite logique à ce plaisir qui ne peut être toléré car englué dans une origine inacceptable .
Toutes sources de plaisir sera ensuite culpabilisantes .

On se retrouve enchaîné dans ce même refrain qui se répète sans cesse .

On cherchera à contrôler n’importe quoi simplement pour ressentir ce sentiment d’être dessus la situation et non dessous pour ne pas subir ce plaisir .

Finalement qu’elle est l’origine de cette perte de contrôle étroitement liée au plaisir qui fait tant souffrir et donne envie de vomir avec son déferlement d’émotions négatives qui ne demandent cas passer cette barrière de contrôle .
ashwagandha001
Messages : 59
Inscription : 12 avr. 2021, 11:09

Re: Il était une fois ...

Message par ashwagandha001 »

J’ai décidé de reprendre contact avec ma mère .

Je m’en sent capable aujourd’hui , ce n’est pas nécessairement pour parler de l’enfance , simplement pour reprendre un contact .
Et quand le moment viendra , je lui parlerai de ce que j’ai pu ressentir et de ce que je peux encore ressentir aujourd’hui à ce niveau car j’en suis capable et je n’ai plus honte de ses ressentis qui m’appartiennent.

J’en suis capable , et je considère avoir le recul nécessaire pour ne pas m’enliser .
Je reste conscient que sa position n’aura pas changé , n’ayant pas fait le travail que moi j’ai fait .

La différence avec avant c’est que aujourd’hui je ne suis pas dans l’attente de quelque chose vis à vis d’eux , encore moins de réponse .

Pour le reste des membres de ma famille , me concernant le contact est rompu et il le restera .
Sans parler de l’enfance , les différentes situations où j’ai pu me retrouver avec eux en tant qu’adulte , les différentes discussions , et certaines paroles qui ont des conséquences .
J’assume pleinement ce que j’ai pu dire , et j’ai très bien entendu ce qu’on a pu me dire , il y a aucun retour en arrière me concernant .
Je ne me mettrais plus à genoux et le prochain qui essayera de me mettre à genoux en paiera les conséquences immédiates .

Je fais cette démarche aujourd’hui uniquement pour mon bien être et mon épanouissement personnel .

Je prends conscience que je suis quelqu’un avec des valeurs , j’ai également une fierté .
Je dois apprendre à reprendre cette confiance qui m’a été volé et ça passe par là , la tête haute .

Je prends conscience que je suis un homme aujourd’hui et non un enfant qui a peur . C’est moi qui décide de ce que j’ai besoin et non les autres .
Je me sent réagir , je me sent vivant , je n’ai plus cette peur qui me bloque , cette peur qui peut me sidérer par moment , du moins j’ai appris à l’apprivoiser .
Je n’ai plus à être dans l’attente qu’on réagisse à ma place , qu’on vienne me défendre , c’est moi qui réagit et c’est moi qui me défend car je me rend compte aujourd’hui que je suis capable , je me rend compte aujourd’hui de la place qui est la mienne notamment auprès de ma compagne .
De ma place également au travail ou je suis apprécié pour mes valeurs et mes compétences .
Je sais qui je suis , je sais ce que je vaux , je sais que je serais toujours à la recherche de reconnaissance , de considération , d’amour .
Je sais que ma confiance ne tient qu’à un fil , je sais que mes émotions font le grand 8 , je sais que j’ai des phases , je sais que je peux être manipulateur par moment , je sais que je suis particulièrement empathique et par là même occasion très influençable …
Et je sais aujourd’hui que plus personne ne me marchera dessus car j’ai ma place .
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 17730
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Il était une fois ...

Message par Dubreuil »

je suis très admirative et émue de votre chemin parcouru. Voilà ce qu'est un homme.
Qualifications de Dubreuil : Psychologue clinicienne - Analyste -
HYPNOSE HUMANISTE, tél à Mme Glise Annabel : 06 61 80 53 18 (visuo-conférence)
ashwagandha001
Messages : 59
Inscription : 12 avr. 2021, 11:09

Re: Il était une fois ...

Message par ashwagandha001 »

Bonjour

J’ai du mal à me positionner par rapport à une situation .
Le fils de ma femme passe la semaine à la maison , il a 27 ans , il est très gentil et respectueux , bref .
L’autre matin , une situation m’a un peu bloqué , on était dans le salon avec ses enfants ( sa fille est là pour l’été ) ma compagne est sortie de la salle de bain complètement nue , elle était au téléphone et discutait tranquillement devant son fils .
J’ai sentie venant de sa part comme une envie de lui montrer son corps mais en faisant passer ça comme une situation normale .
Je lui ai fait un signe de tête comme quoi ça me gênait , mais elle est restée comme ça .
Il y a un matin , une fois que nous étions levé, elle a proposé à son fils , qu’il dorme dans notre lit car il dormait dans le canapé et il s’était couché tard .
Je n’y ai pas vu de problème même si je suis pas à l’aise avec ça , car notre lit c’est notre lit , il y a une sorte de limite à l’intimité importante pour moi .
Par contre l’ensemble des situations additionnées me dérangent très fortement .
C’est comme si dans cette situation à 3 , mère , beau père , beau fils , je ne trouvais pas ma position par sa façon de faire , je ne comprends pas mon rôle , notre cadre n’est pas respecté et ça me dérange fortement .
On en a parlé , brièvement , j’ai vu à son visage que ça la dérangé.
Je lui ai dit tu connais mon vécu , tu n’as pas à faire ça , tu bousilles tout le cadre qu’on a construit en faisant ça , je lui ai dit que je n’arrivais pas à trouvé ma place dans cette situation , et qu’elle ne devait pas oublié qu’à l’origine avec notre différence , et les enfants , ça déjà était très compliqué pour moi de trouver ma place mais j’ai réussit à la trouver , mais en faisant des choses pareil , ça casse tout .
Elle m’a fait comprendre qu’il n’y avait pas de mal et que le problème venait de moi , chose que j’ai encore moins apprécié , je ne suis absolument pas fautif là dedans , je n’ai pas à culpabiliser.

Je suis peut être pudique , mais à mon sens ma façon de faire est la normalité , la sienne absolument pas .
C’est très irrespectueux , et je ne suis pas d’accord avec sa façon de faire .
Il n’y a pas de limite là dedans , on se douche porte ouverte , on va aux toilettes porte ouverte , quand on est à 2 je n’y vois aucun problème , mais quand des gens sont présents , non ça ne se fait pas du tout .
Je ne suis pas content , je n’arrive même pas à me faire comprendre là dessus et ça m’énerve fortement .
Je sent quelque chose qui me dérange , qui plane dans l’air .
Une phrase raisonne dans ma tête , que j’ai vu plusieurs fois sur ce forum .
On ne rencontre pas nos amours par hasard …

J’aimerais des avis extérieurs , c’est toujours compliqué de me positionner pour moi dans ce genre de « bordel » même si j’ai ma petite idée .
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 17730
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Il était une fois ...

Message par Dubreuil »

L’autre matin , une situation m’a un peu bloqué , on était dans le salon avec ses enfants ( sa fille est là pour l’été ) ma compagne est sortie de la salle de bain complètement nue , elle était au téléphone et discutait tranquillement devant son fils .
J’ai sentie venant de sa part comme une envie de lui montrer son corps mais en faisant passer ça comme une situation normale .
Je lui ai fait un signe de tête comme quoi ça me gênait , mais elle est restée comme ça .
*** Conduite incestueuse

Je n’y ai pas vu de problème même si je suis pas à l’aise avec ça , car notre lit c’est notre lit , il y a une sorte de limite à l’intimité importante pour moi .
*** Conduite incestueuse.
De plus elle ne VOUS respecte pas, c'est cela qui est grave.

Je lui ai dit tu connais mon vécu , tu n’as pas à faire ça , tu bousilles tout le cadre qu’on a construit en faisant ça , je lui ai dit que je n’arrivais pas à trouvé ma place dans cette situation , et qu’elle ne devait pas oublié qu’à l’origine avec notre différence , et les enfants , ça déjà était très compliqué pour moi de trouver ma place mais j’ai réussit à la trouver , mais en faisant des choses pareil , ça casse tout .
Elle m’a fait comprendre qu’il n’y avait pas de mal et que le problème venait de moi , chose que j’ai encore moins apprécié , je ne suis absolument pas fautif là dedans , je n’ai pas à culpabiliser.
*** Cette personne semble présenter des comportements pervers.

Je sent quelque chose qui me dérange , qui plane dans l’air .
Une phrase raisonne dans ma tête , que j’ai vu plusieurs fois sur ce forum .
On ne rencontre pas nos amours par hasard …
*** En effet, nous ne rencontrons pas nos " amours " par hasard, et ils sont là pour nous faire évoluer.
Tout dépend jusqu'où on est prêt à aller pour se rendre compte qu'une relation nous détruit. Tout repose sur le leurre de penser qu'elle ne doit pas se terminer parce qu'on s'y est trop investi.
Mais l'amour n'est pas fait de larmes et de " sacrifices " de concessions masochistes ou d'irrespect envers soi-même, si c'est le cas c'est que vous vous êtes peut-être trompé(e) de nom.
L'amour c'est une égalité, un partage, des élans, la confiance, la complicité, c'est se sentir libre et heureux... et si dans votre relation actuelle vous ne trouvez pas un écho à l'un de ces 7 mots, dites-vous que vous perdez du temps et de l'amour pour quelqu'un d'autre qui vous attend ailleurs.
Nulle personne au monde ne mérite que l'on gâche sa vie pour elle.
Qualifications de Dubreuil : Psychologue clinicienne - Analyste -
HYPNOSE HUMANISTE, tél à Mme Glise Annabel : 06 61 80 53 18 (visuo-conférence)
Répondre

Revenir à « Forum inceste »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités