Page 1 sur 1

Avoir une maman manipulatrice et égocentrique

Publié : 16 août 2019, 01:10
par lila91
Dur dur de se rendre compte à 28 ans qu’on a grandi aux côtés d’une figure maternelle manipulatrice et égocentrique.

Tout ce que je vais expliquer n’est que ma vérité, ce que j’ai ressenti moi en tant qu’enfant, adolescent et maintenant en tant qu’adulte. J’ai également discuté avec plusieurs personnes proches de mon entourage (cousins, cousines) qui sont d’accords avec ma vision des choses. J’ai un compagnon qui me fait ouvrir les yeux au quotidien sur les façons d’agir de ma mère.

Dès ma naissance, il y a toujours eu beaucoup de disputes entre mes deux parents. Ma mère sortait en boite et mon père lui faisait des scènes de ménage. Moi, je ne comprenais absolument pas pourquoi mon père ne voulait pas que ma mère aille s’amuser avec ses copines. Pour moi, c’était mon père le méchant. Je pense que ma mère m’a dit des choses qui allaient dans ce sens pour que je pense ça.

Quand j’étais petite (je devais avoir entre 4 et 6 ans max), j’ai vu ma mère embrasser un autre homme et elle m’a dit de ne surtout rien dire à mon père. Je n’ai rien dit jusqu’au jour où j’étais tellement énervée sur elle que j’ai balancé ça à mon père. Sauf qu’elle a dit que l’homme en question était gay et que ce que je disais était donc impossible.

L’année de mes 6 ans, mon petit frère est né.

Pendant mon enfance, je me souviens que ma mère était sans cesse au téléphone avec un homme. Je ne sais pas qui c’était et je n’ai jamais osé demander. Je pense et j’en même persuadée à l’heure actuelle que c’était un amant à ma mère. Pour moi, tout ça était normal car j’ai été conditionnée depuis ma plus tendre enfance à cela. J’ai aussi été habituée à ne rien dire. Je me souviens du discours suivant :
« Ton père restera ton père et ta mère restera ta mère »
« Ne te mèle pas de ça, ce sont des histoires entre adultes »

Donc en fait, depuis petite, on m’a conditionné à ne pas donner mon avis, à ne rien dire. Tant que j’étais la bonne petite fille qui ne disait rien, c’était bon pour ma mère.
Si un jour j’avais une pensée qui n’allait pas dans son sens (dans son désintérêt), elle allait me le faire ressentir, être contre moi. C’est ce qui est arrivé quand j’ai rencontré mon mari et qu’il a commencé à m’ouvrir les yeux sur elle. Elle a commencé à avoir des comportements négatifs à l’encontre de notre couple. Elle était parfois contre lui en le critiquant. Je commençais à ne plus être la fille qu’elle souhaitait que je sois et cela la dérangeait terriblement.

Revenons à mon adolescence. Un soir d’été, nous sommes allés à un barbecue organisé par les amis de mon père. Ma mère a flirté ouvertement avec un des potes de mon père. Et devinez quoi ? Quelques semaines plus tard, elle a trompé mon père et l’a quitté. Mes parents se sont séparés durant 1 an. Moi, j’étais dans mon monde. Depuis toujours ma mère me disait :
« Tu préfères avoir des parents ensemble mais qui se disputent ou bien séparés mais heureux ? »
Pour moi, il était évident que je voulais voir mes parents heureux ! Du coup, je n’ai pas vraiment souffert de cette séparation. Mon père, lui, n’a jamais parlé de ses émotions et de ses sentiments. Je n’avais que le discours de ma mère. Du coup, la séparation ne m’a pas perturbé ni choqué. J’avais bcp d’amies dont les parents étaient séparés et ils n’en étaient pas morts ! Je relativisais donc beaucoup et puis, j’étais dans mon monde d’ado ou il n’y avait que les copains qui comptaient.

1 an plus tard, j’avais environ 17 ans, ma mère se sépare du pote de mon père et se remet avec mon père. Sauf qu’ils ne se sont pas remis ensemble officiellement. Mon père est juste revenu vivre avec ma mère mais la famille n’était pas au courant de cette nouvelle situation.

1 an après, nous partons en vacances (mon frère, ma mère et moi) avec une amie à elle et sa fille (sans mon père donc). Lors de ces vacances, elle trompe mon père devant moi. Durant cet été, j’ai moi-même eu un petit copain et ma mère était tellement « cool » avec moi (je pouvais faire tout ce que je voulais, aller où je voulais avec qui je voulais), que c’était que du bonheur. J’étais ado dans ma tête, je ne comprenais rien, je ne pensais qu’à moi, Je ne voyais même pas le mal qu’elle était en train de faire tellement je m’amusais.

C’est là que l’histoire devient très vicieuse. Je vous donne un exemple typique du caractère bizarre de ma mère.
Son discours change selon les situations qui l’arrangent ou non. Cet été-là, elle m’a donné un préservatif devant mon petit copain de vacances juste « au cas ou ». Et lorsque j’ai rencontré mon mari actuel, elle ne voulait pas que j’aille dormir chez lui car selon elle, « ça ne se faisait pas ». DONC avec un mec de vacances, que je connais depuis 2 jours, elle m’autorisait à coucher mais pas avec mon copain avec qui j’étais depuis plusieurs mois et avec qui c’était du sérieux?

Tout ça pour dire qu’aujourd’hui, je m’en veux terriblement d’avoir eu ce comportement égoiste, de ne pas avoir réagi, de n’avoir rien dit à mon père, de ne pas l’avoir défendu. Et en même temps, était-ce mon rôle de faire ça à ce moment-là ? J’essaye de me pardonner en me disant que j’ai été conditionnée à ça depuis toute petite. Mon père a évidemment tout découvert à notre retour de vacances. Et moi, je m’en fichais. Je pensais un peu à mon père, je me disais que ce n’était pas correct mais je me disais que ce n’était pas à moi de « cadrer » ma mère. C’était elle l’adulte et pas moi.

Il faut savoir que mon père a toujours tout pardonné à ma mère et est très pudique au niveau émotionnel. Il ne dit rien et ne montre rien. C’est une « bonne » personne si je dois le comparer à ma mère.

Bref, aujourd’hui mon problème est que je n’ai JAMAIS rien dit à ma mère à propos de tout ça. Je prends conscience que tout ça n’etait pas normal, que ce n’était pas sain. Ma mère a fait beaucoup de mal autour d’elle et je ne sais pas pourquoi elle est comme ça. Je ne sais pas ce qu’elle a pu vivre dans son passé pour être comme ça aujourd’hui. Elle ne s’est JAMAIS remise en question. Elle est limitée et donc peu capable d'évoluer (je pense). Elle a trompé mon père à de multiples reprises et TOUT LE MONDE le sait (ça aussi, je ne le savais pas et ce fut un choc pour moi). Tout le monde sait que mon père est cocu! Elle a fait souffrir ses enfants. Et elle m’a utilisé moi pour arriver à ses fins (notamment lorsqu’elle a trompé mon père devant moi en vacances). Et la dernière chose qui est le plus embêtant actuellement, c’est qu’elle nous prend toujours pour des CONS (mon père, mon compagnon et moi-même).

Beaucoup de mes maux actuels découlent de cette éducation parfois malveillante. J’ai des problèmes psychologiques au niveau sexuel, au niveau de l’affirmation de soi, de l’estime de soi et au niveau social aussi, plus je grandis plus c’est compliqué.

Aujourd’hui, je souhaite devenir mère et je commence à travailler sur moi pour me guérir de mes blessures d’enfance et me détacher de tout ça, évoluer. Je prends conscience de tout ce passé, il m’éclate en pleine tête. Je regrette tellement de ne pas m’être réveillée plus tôt.

Je voudrais savoir ce que vous pensez de tout ça ?
Dois-je avoir une conversation avec ma mère ? Que faire si elle réagit mal ou violemment ?