famille d acceuil UKRAINIEN

Forum enfant
Laurence48
Messages : 85
Inscription : 25 mars 2019, 21:41

famille d acceuil UKRAINIEN

Message par Laurence48 »

bonjour je suis famille d acceuille pour une famille ukrainienne une maman de 35 ans deux anfant 2/4 ans et son frere de 16 ans j ai un soucie avec le petit de 4 ans tres tres perturber agressif tres speed il dessisne de char du sang beaucoup d agressivite j arrive pas a l occupe plus de 5 mn apres il jete ou casse ou detruit ses dessins .pouvez vous m aider sur ce comportement commment je doit faire je precise qu il parle pas anglais ni francais vive les traducteurs google la mere et le frere de 16 ans son tres mefiant sur tous .a votre avis je devrais leur demander leur histoire ou sequ il vessait avant ? merci de m aider
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 17532
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: famille d acceuil UKRAINIEN

Message par Dubreuil »

Dirigez-les vers un centre d'accueil psychologique où des professionnels et traducteurs pourront prendre en charge leur souffrance mentale (cellule psychologique)
Vous ne pouvez ( et de devez pas ) assumer leur détresse, elle doit justement s'extérioriser par des comportements violents dus aux traumatismes qu'ils ont subi et c'est une façon normale et encourageante, qui ne peut être écoutée et canalisée que par des professionnels formés au épisodes post-traumatiques.
Ne faites rien d'autre que de veiller à leur quotidien, soyez présente d'une façon attentive et chaleureuse, mais ne gâchez pas votre propre équilibre, ne cherchez pas à "faire du bien malgré tout ". Rejoignez de votre côté une association "d'aidants, où vous pourrez parler de vos propres ressentis avec des personnes dans la même situation et soutenus eux aussi par des psys dans la poursuite de leur bel élan fraternel.

Et rapellez-vous mes réponses...
Message par Dubreuil » 29 déc. 2020, 13:56

bonjour ce qui est compliquer surtout ses ne pas culpabiliser et toujours penser au regarde des autre et te leur penser
*** Les autres ne sont pas vous, et c'est à vous seule de vivre au mieux votre propre vie. Les autres ne souffrent pas à votre place, et quand ils sont chez eux ils se fichent de ce que vous pensez, eux d'abord ! Et ils ont raison.
Au lieu de " sauver " les autres, sauvez-vous d'abord. Vous êtes responsable de votre propre vie, et les autres de la leur.

Re: Amour différents age confort
Message par Dubreuil » 29 déc. 2020, 14:09

j ai une solution qui reste que logique car ma personnalité ne correspond pas a l action que je devrais appliquer comme par exemple l egoisme penser qu a moi ....arreter de me soucier des autre
*** Oui, mais que faites-vous ici ? Vous venez demander de l'aide que vous avez préféré donner à quelqu'un d'autre. Où est votre logique ?
Vous confondez l'égoïsme avec le respect de soi. Etre sensible à l'autre, avoir de l'empathie et venir en aide à autrui est une belle chose. Beaucoup de personnes " se guérissent " de leurs malheurs en essayant d'adoucir celui des autres, c'est humain et bénéfique en effet pour celui qui reçoit, mais la personne qui donne sans être assez forte pour se débrouiller seule, continue à s'enfoncer de plus en plus dans l'égoïsme stupide qu'elle a POUR ELLE-MEME.
Ce n'est pas logique.
Qualifications de Dubreuil : Psychologue clinicienne - Analyste - (Aucune consultation par internet)
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 17532
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: famille d acceuil UKRAINIEN

Message par Dubreuil »

ET ATTENTION...

Dans la vie courante, quiconque fait du bien à autrui lui crée paradoxalement une dette. Et c'est valable dans les circonstances les plus dramatiques.

La personne en est reconnaissante mais peut en vouloir à son bienfaiteur. En effet, en l’aidant il lui aura en quelque sorte prouvé qu’elle n’était pas en capacité de se prendre en charge.
Les personnes qui fuient leur pays sont brutalement démunies de tout, elles n'ont certainement pas souhaité leur précarité.
Après la survie et les remerciements viennent la honte de dépendre de quelqu'un. Parfois l'humiliation. Pour s'en relever elles doivent )être en mesure de "rendre" ce qui leur a été proposé, d'une façon ou d'une autre. C'est VITAL pour leur équilibre psychologique. Elles ne doivent pas se sentir dépendantes.
Elles ont perdu ce qui les distinguait des autres par leurs biens ou leurs façons de vivre. Elles perdent en quelque sort leur identité profonde face à un(e) inconnue(
Sortie d'affaire, c'est un peu comme un reproche de sa conscience, revenue à une réalité supportable, la personne sera gênée de ce qui s’est passé, elle en voudra consciemment ou pas d’avoir été obligée d’avoir eu recours à son bienfaiteur ( personnes physiques ou pays d'accueil. Voir la haine raciale qu'ont certains immigrés pour la France ) et elle l’évitera.

Prenons également l'exemple de l'argent. Une fois sur deux le prêteur ne sera pas remboursé.
Inconsciemment l'emprunteur gardera cet argent comme le remboursement du préjudice qu’il lui a causé en l’aidant. Beaucoup " d’ami(e)s " se sont fâché(e)s à vie pour avoir ignoré ce phénomène.
Autre versant : la personne ne vous lâche plus et devient dépendante des bénéfices secondaires que vous lui apportez.

Venir en " aide " à l'autre, certes, MAIS EN ACCEPTANT, OU EN LUI PROPOSANT DE SUITE UNE RECIPROCITE, UN ECHANGE DEBONS PROCEDES.
Chacun doit avoir la sérénité d'avoir été utile à l'autre.

Et vous l'avez compris, quand on vous remercie, ne plus répondre " de rien.. " ou encore : " à votre service ". Le sentiment d'avoir été humain vous appartient. Vous l'avez fait parce que vous le vouliez, tant mieux, mais c'est à vous que vous avez fait du bien, vous vous êtes donné une bonne conscience.
A plus forte raison si cela vous en a coûté, en temps, en dérangement, ou en réflexion, ce n'est pas rien !
Vous êtes libre de vos décisions, et vous n'êtes au service de personne !
Venir en aide à l'autre, c'est la plupart du temps créer une dette loin de la " reconnaissance " que certains aurait la naïveté, ou le narcissisme, d'attendre.
Qualifications de Dubreuil : Psychologue clinicienne - Analyste - (Aucune consultation par internet)
Laurence48
Messages : 85
Inscription : 25 mars 2019, 21:41

Re: famille d acceuil UKRAINIEN

Message par Laurence48 »

merci de votre reponse ,je trouve ca normal d aider ces famille qui veulent juste vivre et sauver leur enfant .je me rend compte deja que je m oublie encore une fois je me suis rapprocher des autres famille d accueille ukrainienne ont échange des impression chaque une a une histoire terrible .les deux enfant font aller a l ecole apres les vacances .cela va apaisser l ambiance car le vivre ensemble même avec beaucoup d effort n est pas choses facile .le bruit le stresse et surtout l angoise j ai ete obliger d arreter d ecouter la tele la radio mes habitude ont changer deja .je ne regrette pas mes je vais y laisser des plumes ou des kilos. dans l association il y a pas de pedopsy .il faudrait que je paye les consultation car il faut plus d un mois pour avoir leur cmu et prise en charge beaucoup de dossier son arriver en meme temps la prefecture qui gere et depasser aussi .
j ai pas les moyen financierement j ai deja l alimentation pour 4 en plsu ses deja un peu dure .concernant l enfant de 4 ans et son agressivité ? j y repond pas pour pas donner d importance mes il a besoin d aide? comment l aider il a vu des cadave a dormie a coter de ca grand mere morte dans une cave.
merci encore de vos conseil juste a mon egard
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 17532
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: famille d acceuil UKRAINIEN

Message par Dubreuil »

Je comprends vos émotions pour le peuple ukrainien, qui résonnent en vous comme les propres tortures ou injustices dont vous avez été victime, d'une intensité différente.

Il y a obligatoirement un service GRATUIT ouvert pour leur accompagnement psy dans votre ville. Et des cellules d'accompagnement GRATUITES pour les familles accueillantes. Renseignez-vous tout simplement à la mairie.

Après, c'est vous qui voyez ce que vous allez faire pour votre propre équilibre.
Venir écrire ici votre désarroi pour ensuite justifier que vous n'êtes pas en mesure de vous venir en aide vous-même est en effet paradoxal et bien désolant.
Qualifications de Dubreuil : Psychologue clinicienne - Analyste - (Aucune consultation par internet)
Laurence48
Messages : 85
Inscription : 25 mars 2019, 21:41

Re: famille d acceuil UKRAINIEN

Message par Laurence48 »

bonjour malheureusement non il y a nous somme en campagne la ville la plus pret est a 45 klm la mairie fait se quelle peut avec la prefecture pour qu il soit reloger dans le futur mais ses compliquer .
mais en plus de ceci ...j ai un autre probleme car je suis toujours avec phillipe et ses chez lui ,quand ont a parler detres famille d acceuille j etait ok tres contente meme ....mais voila depuis qu il sont la ,il est fiere et satisfait de le faire car bien sure ses lui qui paye tous facture alimentation etc....il est s occupe de rien ses moi qui fait tous ....la situation le pese car ca lui change les habitudes tranquille pepere ....donc il est agacer quand je lui parle il s isole dans le bureau sous preteste de faire des chose.....il se sent valeuriser .....egocentrique moi je ou j ai fait .je pensais comme une conne que j etait une action a deux ....mais non il a l idee je suis et il est tranquille....quand je lui parle de mon ressentie il retourne les choses contre moi je suis toujours responsable je lui prend la tete .....j ai ete manipuler et je ne peut pas fuir je me suis engager moralement ca seraoi pas bien pour eux et pour moi je sais as quoi faire mon equilibre est pas realisable car dans ma tete ca arrete pas
comment
Messages : 140
Inscription : 01 juil. 2017, 17:31

Re: famille d acceuil UKRAINIEN

Message par comment »

Je peux vous dire une chose. Je n'ai jamais été un professionnel ou bénévole dans la santé mentale.
De même pour le secteur de l'aide au migrant.

Je sais des choses via des retours d'expériences que j'ai lu.
Je vais partager avec vous les connaissances acquises via ces retours d'expériences.

Vous avez accueillis cette famille.
Maintenant , vous en payer les conséquences.

Visiblement , vous vous êtes laissée emporté par l'émotion au lieu de choisir la raison.
Si vous aviez choisis la raison et que vous vous étiez renseigner sur ce qu'implique l'accueil.
Vous aurez pu vous préparer à ce genre de problème (même si on est jamais préparé à 100%) ou faire le choix de ne pas accueillir.
Il est préférable de ne pas accueillir que d'accueillir sans avoir de quoi assumer les conséquences.

J'ai l'impression que ce fut un choix basé sur l'émotion.
L'accueil est une chose nécessitant de l'organisation tant du point de vue matériel que d'un point de vue psychologique pour l'accueillant vu que ça va changer beaucoup de chose dans sa vie ainsi que celles des accueillis.
Quand l'émotion surpasse la raison. Des choses auxquelles on aurait pensé nous aurait fait renoncer à la décision d'accueillir.

Exemple :
"Si on est célibataire avec un SMIC comme salaire et un patrimoine mobilier de 10 000 € et 0 € de patrimoine immobilier.
Si on réfléchis de manière rationnelle.
On ne va pas accueillir ne serait-ce qu'une personne parce qu'il est évident que malheureusement on a pas les moyens financiers pour deux déjà que ce n'est pas facile avec une personne qui est nous dans le cas présent.

Dans cet exemple. L'accueillant entraînerait l'accueillis dans sa pauvreté économique.
Une personne ne parlant pas le français ou très peu a de fait un accès limité au marché du travail en France et donc ce smicard va se retrouver avec une bouche de plus à nourrir sans qu'elle puisse lui apporter de l'argent pour améliorer la situation des deux.

Apprendre le français est déjà long quand on a pu se préparer au départ lors d'une migration économique ou / et familiale.

Si on a aucune notion en langue française et qu'on a pas pu préparer le départ parce qu'on est partis à cause d'un imprévu menaçant notre vie.
Apprendre une autre langue sur place depuis zéro est loin d'être facile et il faut environ 1 an à la plupart des gens pour apprendre les bases du français dans ces conditions pour la plupart des personnes à ma connaissance.

Il y a aussi ceux refusant d'apprendre la langue pour des motifs divers comme s'imaginer qu'ils vont bientôt revenir au pays parce que la situation va s'arranger (Dans la plupart des situations géopolitiques ce n'est pas le cas) ou ne pas apprendre la langue comme un réflexe de défense (Ils peuvent considérer qu'ils ont abandonné physiquement le pays et qu'en apprenant la langue du pays d'accueil ce serait un second abandon).

Un individu avec une telle mentalité est dans le déni et tant qu'il n'apprendra pas la langue sa situation économique n'est pas prête de s'arranger parce qu'il y a peu d'emplois où l'on demande pas de connaître la langue du pays d'accueil."



Il faut que vous acceptez que pour le côté psy vous ne pouvez pas les aider vous même sauf en essayant de trouver des professionnels de la santé mentale.
Il faut aussi qu'ils acceptent de les rencontrer mais ce n'est pas de votre ressort puisque c'est leurs choix.

J'ai remarqué que beaucoup de personne voulant aider (Pas forcément des gens accueillant des gens chez eux) autrui ont une certaine tendance à surestimer leurs capacités.
On voit notamment cela chez les militants pour des causes politiques quelque soit la ou les causes défendues.
Il faut accepter qu'on ne peut pas tout faire et qu'on a des limites.
Laurence48
Messages : 85
Inscription : 25 mars 2019, 21:41

Re: famille d acceuil UKRAINIEN

Message par Laurence48 »

merci beaucoup de ce partage effectivement les choses s apprennent dans l experience vecu je ne regrette rien je suis un peu en panique car moralement cela me fatique et la pression aussi .surtout que personne ne sais si sais 3 mois ou plus donc impossible de prevoire quoi que ce sois vous avez raison l emotion a pris le dessus merci
comment
Messages : 140
Inscription : 01 juil. 2017, 17:31

Re: famille d acceuil UKRAINIEN

Message par comment »

Laurence48 a écrit : 06 avr. 2022, 18:27 merci beaucoup de ce partage effectivement les choses s apprennent dans l experience vecu je ne regrette rien je suis un peu en panique car moralement cela me fatique et la pression aussi .surtout que personne ne sais si sais 3 mois ou plus donc impossible de prevoire quoi que ce sois vous avez raison l emotion a pris le dessus merci
Un mois après. Voulez-vous nous dire comment a évolué la situation ?
Je ne veux pas vous forcer à parler. C'est à vous de choisir.
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Forum enfant »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités