Perverse narcissique ?

Forum ado
melenn
Messages : 4
Inscription : 20 mai 2016, 08:23

Perverse narcissique ?

Message par melenn »

Bonjour,
Cette explication m'a été donnée par une ancienne meilleure amie qui désormais me déteste à juste titre. Depuis son départ (soit plus d'un an), je n'ai cessé de chercher à contrôler mes pulsions. En effet, je lui ai pendant 2 ans menti radicalement sur mon compte, allant jusqu'à m'inventer des amis imaginaires dont un pour lequel elle est tombée amoureuse et que j'ai fait crever. Je lui ai également soufflé que mon père abusait de moi régulièrement, ce qui est faux et je refusais la moindre désobéissance. Elle a fini par en avoir marre et s'en est allée. Une autre, M., l'a remplacé. Je n'essayais plus de contrôler ses actions (maigre progrès) et essayais de l'aider d'une manière excessive au contraire mais j'ai fini par mentir sur ma famille et à créé un personnage dont elle est tombée amoureuse et que j'ai fait encore crever. Actuellement, j'ai une nouvelle amie (S) et si pendant bien 4 mois rien ne s'est produit malgré un combat acharné, je lui ai récemment fait croire que mes parents me maltraitaient. Je ne la contrôle pas, cherche à lui faire du bien et tente d'arrêter les mensonges et d'effacer ce que j'ai dit. J'ai peur de craquer, aidez-moi !
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 15987
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Perverse narcissique ?

Message par Dubreuil »

]
melenn a écrit :allant jusqu'à m'inventer des amis imaginaires dont un pour lequel elle est tombée amoureuse et que j'ai fait crever.
'ai fini par mentir sur ma famille et à créé un personnage dont elle est tombée amoureuse et que j'ai fait encore crever.
Ce personnage que vous inventez et faites en sorte que " l'autre " tombe amoureuse, c'est vous.
Pourquoi alors ne pas lui ressembler puisqu'il existe en vous ?
Quant à le détruire dès que vous ne savez plus comment vous en sortir, si c'est vous, il n'y aura pas de mort inutile, c'est vraiment vous qui déciderez, puisque c'est encore vous.
Mais vous avez du beaucoup souffrir pour en arriver là
Avoir peur très peur de l'abandon, peut-être.
Qualifications professionnelles de DUBREUIL :
DE de psychomotricité - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse
*** Pas de consultation via internet, ni d'appel téléphonique, ni de mail. Merci de votre compréhension.
melenn
Messages : 4
Inscription : 20 mai 2016, 08:23

Re: Perverse narcissique ?

Message par melenn »

Votre réflexion est intéressante et je vais la garder dans un coin de ma petite tête ^^. Néanmoins, ce serait malhonnête de dire que j'ai souffert avant le développement de ce trouble, ou alors je ne m'en souviens plus du tout. C'est en cela que je suis clairement exécrable. Ma seule hypothèse était le fait que mon père ne supportait pas que j'agisse "stupidement", par exemple il pensait toujours que je me moquais de lui quand je ne pouvais comprendre un exercice de maths. Mais je pense que ma réaction serait pour le moins disproportionné ^^.
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 15987
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Perverse narcissique ?

Message par Dubreuil »

[quote="melenn"
Mais je pense que ma réaction serait pour le moins disproportionné ^^.[/quote]
Ce sont ces " petites disproportions " qui sont à l'origine de nos carences affectives.
Qualifications professionnelles de DUBREUIL :
DE de psychomotricité - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse
*** Pas de consultation via internet, ni d'appel téléphonique, ni de mail. Merci de votre compréhension.
melenn
Messages : 4
Inscription : 20 mai 2016, 08:23

Re: Perverse narcissique ?

Message par melenn »

Je pensais que cela relevait de la faiblesse d'esprit mais cela me rassure d'avoir un avis aussi positif de la part d'un professionnel merci :).
Avatar de l’utilisateur
Jeannette
Messages : 9280
Inscription : 19 nov. 2010, 10:21
Localisation : Ailleurs

Re: Perverse narcissique ?

Message par Jeannette »

Une psy a dit un jour à une amie : une réaction n'est jamais disproportionnée. Elle est proportionnée à notre propre histoire, à notre propre ressenti.
Une autre façon de dire la même chose, qui m'a beaucoup marquée.
Si quelque chose s’oppose à toi et te déchire, laisse croître, c’est que tu prends racine et que tu mues. A. de St Exupery - Citadelle
Il y a un moment où les mots s'usent. Et le silence commence à raconter. K. Gibran
melenn
Messages : 4
Inscription : 20 mai 2016, 08:23

Re: Perverse narcissique ?

Message par melenn »

Le problème est bien que je n'arrive pas à m'en sortir. Devrais-je rester seule afin de ne plus blesser personne ?
Pinetree112
Messages : 7
Inscription : 15 févr. 2019, 22:52

Re: Perverse narcissique ?

Message par Pinetree112 »

melenn a écrit :Bonjour,
Cette explication m'a été donnée par une ancienne meilleure amie qui désormais me déteste à juste titre. Depuis son départ (soit plus d'un an), je n'ai cessé de chercher à contrôler mes pulsions. En effet, je lui ai pendant 2 ans menti radicalement sur mon compte, allant jusqu'à m'inventer des amis imaginaires dont un pour lequel elle est tombée amoureuse et que j'ai fait crever. Je lui ai également soufflé que mon père abusait de moi régulièrement, ce qui est faux et je refusais la moindre désobéissance. Elle a fini par en avoir marre et s'en est allée. Une autre, M., l'a remplacé. Je n'essayais plus de contrôler ses actions (maigre progrès) et essayais de l'aider d'une manière excessive au contraire mais j'ai fini par mentir sur ma famille et à créé un personnage dont elle est tombée amoureuse et que j'ai fait encore crever. Actuellement, j'ai une nouvelle amie (S) et si pendant bien 4 mois rien ne s'est produit malgré un combat acharné, je lui ai récemment fait croire que mes parents me maltraitaient. Je ne la contrôle pas, cherche à lui faire du bien et tente d'arrêter les mensonges et d'effacer ce que j'ai dit. J'ai peur de craquer, aidez-moi !
Cela ressembpe désormais à de la perversion narcissique.
arnika a écrit :Comment devient on perverse narcissique? On dit que les guerres traumatisent les gens sur plusieurs générations ou alors est ce un gène qui rend les gens névrosés et tordus?
Ce serait tellement plus simple de vivre en bonne intelligence en respectant l'autre. Personnellement ma devise est:
'Je me dois autant que faire se peut de respecter autrui, qu'il soit minéral, végétal, animal ou humain'
Bonjour, j'en sait beaucoup sur le sujet car j'ai eu affaire a une manipulatrice perverse narcissique malin , une sociopathe et les dommages on été énornes . Je vous conseille de lire Freud malaise dans la civilisation, lit sur le sujet de la perversion morale narcissique par Jean Claude Racamier et aussi la de Jacques Lacan
Ce sont des pionniers sur le sujet. En fait une personne perverse n' est pas névrosé et non plus psychotique mais elle se trouve quelquepart entre les 2 car émotivement, elle n'a pas dépassé le stade de l'enfance du complexe d'oedipe . Ces personne se comporte comme des bébés , puis recherche la toute puissance infantile, va manipulé comme un enfant le fait pour avoir son jouet. Incapable d'introspection et pour dénier ses blessures psychiques, la personne perverse va introjecté en l'autre tout ses rejets psychiques hautement toxiques pour éviter de faire une dépression , une névrose. Et son but sera de se gonflé l'égo au dépend de l'autre jusqu'a ce quil soi sèche de toute énergie. Va enuite se trouver une autre victime sans aucun remord quand son jouet usé sera désuet.
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Forum ado »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités