Déprime

Forum adulte, aide psychologique gratuite
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 19359
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Déprime

Message par Dubreuil »

je vous avoue que j'ai appris le diagnostic il n'y a pas longtemps du coup je cherche des infos partout sur le net**
*** Vous verrez que ce sont des personnalités très intelligentes et attachantes, hypersensibles et créatives. Avec un traitement équilibré pour les aider à tempérer (!) il me semble que ce sont elles les plus "vivantes"... (et des génies parfois).


Mmm j'allais mieux l'année dernière mais le fait d'avoir entrepris la démarche du permis (j'ai appris que j'étais dyspraxique) m a énormément angoissée et fatiguée*
*** C'est compréhensible, mais il y en a tellement dans le monde ! Je ne voudrais pas vous blesser, mais c'est un charme de plus !
PSYCHOLOGUE CLINICIEN - ANALYSTE
Cerisier
Messages : 154
Inscription : 03 févr. 2021, 22:11

Re: Déprime

Message par Cerisier »

Bonjour Mme Dubreuil,

Je ne m'attendais pas à cette réponse et ça m'a fait sourire :)

Je vais reparler de mon traitement avec la psychiatre car après l'avoir pris le soir, la journée je suis trop cassée et moi ce dont j'ai besoin c'est de l'énergie pour accomplir les taches et pouvoir mieux me concentrer.

Je ressentais énormément de honte à cause de ma façon d'être: hyperemotive, lente, distraite, naïve, parano, dependante affective (l'autre peut égayer comme gâcher ma journée)... mais maintenant j'apprends à m'accepter et à trouver ma place dans le monde. Surtout que j'ai compris que ce grand vide que je ressentais au fond de moi et le fait de sentir que les autres ne s'intéressaient pas assez à moi n'était pas vrai... c'était dans mon esprit. Je vais pouvoir lâcher prise sur cette croyance erronée. J'ai coupé les ponts avec ma mère (égocentrique, qui se plaint tout le temps, qui rejette son mal être sur sa cousine qui nous aurait jeté un sort au lieu d'assumer qu'elle était violente physiquement, verbalement et même sexuellement) Pareillement avec l'aînée H. (Elle a dix ans de plus que moi, comme ma mère, elle m'a vraiment abîmée avec sa méchanceté, ses abus... et ajd elle se fait passer pour une femme parfaite). Mon autre sœur N. Qui a un an de plus que moi, une psychopathe.. elle est épuisante, sollicite énormément, et n'a aucun remord, .. je me sens soulagée d'avoir coupé définitivement les ponts avec elle car c'était des sources de stress et de confusion mentale... Quant à mes 4 frères, j'ai aussi coupé les ponts avec Na. qui a 9 ans de plus que moi ( c'était un psychopathe, il voulait le contrôle absolu, tabassait et ensuite demandait qu'on lui demande pardon de l'avoir mis dans cet état, je le hais tellement! De mes 6 à mes 13 ans c'est le black-out dans mes souvenirs, je me demande s'il n'a pas abusé de moi mais c'est trop confus dans mon esprit... j'avais eu des souvenirs hards lors de mes séances d'hypnose humaniste). Ensuite il y a Ya. qui a 8 ans de plus que moi, parfois il pouvait être relou mais pas méchant donc je n'ai pas de rancune contre lui même si je n'approuve pas l'époux et le père qu'il est parfois. Et puis mes 2 petits frères No qui a 30 ans, parfois on s'embrouillait mais rien de méchant. Par contre Mo qui a 28 ans était très agressif, contrôlant, harcelant (comme mon grand frère et ma sœur qui a un an de plus que moi.) Bref la famille est brisée, jamais de réunion familiale ou de bonne entente. Que des embrouilles et une mère au centre qui sème la zizanie, culpabilise et se plaint constamment... toujours fatiguée, avec l'envie de rien faire à part qu'on la serve. Aujourd'hui je me retrouve seule mais j'ai compris qu'il valait mieux arrêter de penser à mon passé familial, arrêter de croire qu'ils m'ont fichu en l'air et surtout de croire que je suis un monstre qui risque de reproduire les mêmes choses si je me marie et si j'ai des enfants. Bref enfin je me dis que je ne suis pe pas un monstre et qu'il y a pe une chance que je sois une bonne épouse, mère, amie afin de sortir de la solitude et de l'isolement.

Merci de m'avoir lue :)
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 19359
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Déprime

Message par Dubreuil »

Aujourd'hui je me retrouve seule mais j'ai compris qu'il valait mieux arrêter de penser à mon passé familial, arrêter de croire qu'ils m'ont fichu en l'air et surtout de croire que je suis un monstre qui risque de reproduire les mêmes choses si je me marie et si j'ai des enfants. Bref enfin je me dis que je ne suis pe pas un monstre et qu'il y a pe une chance que je sois une bonne épouse, mère, amie afin de sortir de la solitude et de l'isolement.

*** Oui, oui, oui...
Et vous pouvez toujours refaire un petit viron chez Mme Glise, quand "ça rechamboule" trop !
PSYCHOLOGUE CLINICIEN - ANALYSTE
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Forum adulte »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 20 invités