Peur de mourir

Forum adulte, aide psychologique gratuite
salade_de_fruits
Messages : 3
Inscription : 22 juil. 2020, 10:32

Peur de mourir

Message par salade_de_fruits »

Bonjour,
Je viens d'avoir 20 ans. Depuis la fin du confinement j'ai commencé a avoir des douleurs dans mon sein gauche, bien que peu alarmant au départ, cela a commencé à m'inquiéter. Mon père ayant fait notamment un infarctus en novembre 2018 a tout juste 50 ans.
Sauf qu'aussi j'ai énormément mal au dos depuis de nombreux mois. Mes sortes de point de compression dans le sein ne seraient que des douleurs interthoracique, du a mon mal de dos.

Le problème est que je n'arrive pas a relativiser, et ça va faire un peu plus de deux mois que je fais des crises d'angoisses a cause d'une douleur dans mon sein en me disant que je vais faire une crise cardiaque et que c'est la fin. C'est devenu une obsession dès que je sens la moindre gêne je panique et pense mourir. Je suis focalisée sur les battements de mon coeur et aie l'impression qu'il ne va pas bien. Le pire étant le soir avant de dormir, un moment où il ne se passe rien, pas d'activité et où mes pensées me submerge. Quand une crise arrive j'essaie de relativiser mais je finis par allée sur internet pour rechercher les statistiques de gens morts de crises cardiaques avant 30 ans dans l'espoir d'être rassuré (évidement ça ne marche pas).

Il n'y a que lorsque je suis occupée que tout va bien, je n'y pense pas du tout. Des exercices de respiration, de méditation, etc, me permette de faire partir une crise et de me détendre.
Néanmoins j'espère trouver une solution pour ne plus penser a mourir, pas faire passer une crise mais faire en sorte qu'elle n'arrive pas.

J'espère pouvoir trouver conseil ici, être rassurée et trouver des "techniques" qui m'éviteraient à 20 ans de croire que je vais mourir dans l'année. Merci d'avance !
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 15825
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Peur de mourir

Message par Dubreuil »

Mes sortes de point de compression dans le sein ne seraient que des douleurs interthoracique, du a mon mal de dos.
Qualifications professionnelles de DUBREUIL :
DE de psychomotricité - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse
*** Pas de consultation via internet, ni d'appel téléphonique, ni de mail. Merci de votre compréhension.
salade_de_fruits
Messages : 3
Inscription : 22 juil. 2020, 10:32

Re: Peur de mourir

Message par salade_de_fruits »

Dubreuil a écrit : 22 juil. 2020, 15:16 Mes sortes de point de compression dans le sein ne seraient que des douleurs interthoracique, du a mon mal de dos.
Oui c'est ça.
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 15825
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Peur de mourir

Message par Dubreuil »

Vous avez donc votre réponse.
Ce que vous ressentez est psychosomatique, et ne relève d'aucune gravité.
Qualifications professionnelles de DUBREUIL :
DE de psychomotricité - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse
*** Pas de consultation via internet, ni d'appel téléphonique, ni de mail. Merci de votre compréhension.
salade_de_fruits
Messages : 3
Inscription : 22 juil. 2020, 10:32

Re: Peur de mourir

Message par salade_de_fruits »

Dubreuil a écrit : 23 juil. 2020, 08:33 Vous avez donc votre réponse.
Ce que vous ressentez est psychosomatique, et ne relève d'aucune gravité.
Je pense que vous avez raison, mais comment me le faire comprendre? Que mon esprit arrête de s'inquiéter et de paniquer ?
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 15825
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Peur de mourir

Message par Dubreuil »

Une proposition :
Vous êtes en train de développer une phobie, c'est à dire que dans le réel vous vous êtes trouvé une angoisse qui vous pourrit bien la vie pour ne pas avoir à supporter courageusement la perte de votre père.
Vous vous attachez non au travail de deuil qu'il faudrait faire, mais au comment il est mort.
Vous vous "mettez à sa place " pour ne pas le pleurer, et accepter qu'il soit disparu. Vous pensez peut-être que cela vous ferait perdre pied ? Ce que vous faites plus doucement avec votre idée fixe.
Vous le maintenez en vie à travers vous, avec la connaissance de son issue fatale que vous pensez être la vôtre. Vous vous sentez donc piégée.

La solution est d'aller parler de cela, et en face à face, avec un psy.
Avec lui vous ne vous occuperez non plus de votre peur de mourir, mais de ce qui jusqu'à la mort de votre père vous a fait trouver la vie intéressante, voire agréable.
Vous évoquerez des souvenirs, vous parlerez de tout et de rien, vous vous retrouverez.
Et la vraie vie reviendra, vous arriverez à faire votre deuil, à comprendre que votre père n'est pas vous. Vous le laisserez partir. Et vous guérirez.
Qualifications professionnelles de DUBREUIL :
DE de psychomotricité - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse
*** Pas de consultation via internet, ni d'appel téléphonique, ni de mail. Merci de votre compréhension.
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Forum adulte »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 40 invités