Un peu d'autotélisme...

Forum adulte, aide psychologique gratuite
Avatar de l’utilisateur
Jeannette
Messages : 9280
Inscription : 19 nov. 2010, 10:21
Localisation : Ailleurs

Re: Un peu d'autotélisme...

Message par Jeannette »

Lundi :

Je suis dans un immense échafaudage qui est un peu aussi une machine avec des engrenages. Des humanoïdes très blancs s'y déplacent en "rampant" sur les barres.
Référence à "la machine à explorer le temps" de H.G. Wells (le monde des Morlocks). http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Machine ... r_le_temps.
Et à ces humains dégénérés à force de résurrections (les Bikuras) dans "les Cantos d'Hypérion" de Dan Simmons. Les tombeaux du temps qui entrent en phase avec le présent, le Gritche, Le Vide qui Lie, ... http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Cantos ... %C3%A9rion

Ben voilà, quand on m'explique !
C'était si compliqué que ça ?
Si quelque chose s’oppose à toi et te déchire, laisse croître, c’est que tu prends racine et que tu mues. A. de St Exupery - Citadelle
Il y a un moment où les mots s'usent. Et le silence commence à raconter. K. Gibran
Avatar de l’utilisateur
Jeannette
Messages : 9280
Inscription : 19 nov. 2010, 10:21
Localisation : Ailleurs

Re: Un peu d'autotélisme...

Message par Jeannette »

En gestion de bases de données, il y a une grande règle : un tableau de données doit avoir une "clef primaire". Cela peut être le numéro de la ligne. C'est le numéro de client dans un fichier client. Le numéro de sécu lorsque l'on parle de santé. Le numéro de compte dans une banque. Etc. Sinon on risque de confondre 2 homonymes à moins d'accumuler les données (nom, date et lieu de naissance, etc.). On parle alors de clef secondaire, mais tous les informaticiens évitent d'utiliser ce principe.
Et si on fait plusieurs tableaux rassemblant des données complémentaires, le lien entre les 2 tableaux, les 2 bases, le lien entre les 2 "paquets d'information" est fait par les clefs primaires. On indique la table où aller chercher les données, et on précise lesquelles utiliser en précisant la clef. Ca, c'est pour l'informatique.
En CP, lorsqu'on me demandait de faire une addition, je demandais "en quelle base ?". Parce que notre institutrice ne nous avait pas appris que la base 10. On comptait parfois en base 5, ou 7, ou en hexadécimal, ... Ca m'énervait d'avoir besoin de poser la question. C'était pourtant évident que l'information était nécessaire, non ? Il n'y a que pour des adultes formatés dans un univers décimal que l'information soit implicite...
Un mot est une clef primaire. Si on ne me dit pas à quelle base, à quel domaine de données et de connaissances il fait référence, je ne sais pas quoi lui associer. Un mot peut avoir de multiples sens. J'ai besoin de savoir de "quoi" on parle pour trouver ce sens.
C'était ça, mes "clefs à café". 2 clefs. 2 sens possibles. Ou une multitude. Il fallait examiner le n° indiqué dessus pour savoir laquelle utiliser. Je déteste les mots lorsqu'ils sont sortis de leur contexte, quand je ne sais pas à quelle "base de données" ils font référence. Sans le contexte, ils sont creux, sans le moindre sens... Je déteste que l'on me dise "tu te souviens de untel ?". Non, je ne me souviens pas. Un nom seul ne signifie rien. Je ne peux me souvenir que si on me donne un contexte, que si on m'indique dans quelle zone de mémoire aller chercher.
C'est normal où je suis bizarre une fois de plus ?

Le rat de mon rêve. La métaphore du dragon...
HG Wells. Les Eloïs contre les Morlocks. L'ombre derrière la lumière... La zone d'ombre cachée sous la surface... L'un ne pouvant exister sans l'autre, l'union des 2 étant nécessaire à l'évolution. 2... Toujours présent dans mes rêves en ce moment...
D. Simmons. Même message... En plus complet, plus ambigu. Le Vide qui Lie... Qui permet de se déplacer dans le temps et dans l'espace. Qui relie tous les moments, tous les hommes, tous les lieux... A la condition de les aimer et d'avoir compris le langage des morts, celui des vivants, l'harmonie des sphères, et de faire le 1er pas... Mais pour cela, il faut s'être débarrassé du cruciforme. Ne plus se contenter de petites consolations, ne plus repousser la souffrance, accepter la vie pour ce qu'elle est. Accepter l'ombre, dût-elle s'allier à la mort.
Si quelque chose s’oppose à toi et te déchire, laisse croître, c’est que tu prends racine et que tu mues. A. de St Exupery - Citadelle
Il y a un moment où les mots s'usent. Et le silence commence à raconter. K. Gibran
Missfull66
Messages : 1544
Inscription : 06 févr. 2014, 15:13

Re: Un peu d'autotélisme...

Message par Missfull66 »

Jeannette a écrit : Non, je ne me souviens pas. Un nom seul ne signifie rien. Je ne peux me souvenir que si on me donne un contexte, que si on m'indique dans quelle zone de mémoire aller chercher.
C'est normal où je suis bizarre une fois de plus ?

Je te rassure tu es 'normale', du moins pas la seule, nous sommes au moins....2, peut être plus en cherchant bien :D
Les esprits créatifs survivent toujours aux mauvais traitements- Anna Freud.
Je ne suis pas psy.
Avatar de l’utilisateur
Jeannette
Messages : 9280
Inscription : 19 nov. 2010, 10:21
Localisation : Ailleurs

Re: Un peu d'autotélisme...

Message par Jeannette »

Alors pourquoi personne ne pense à préciser le contexte ?
Bref.

J'ai un collègue de boulot qui mérite une palme : il réussit à "oublier" de faire son boulot (ce qui fait perdre du temps à tout le monde) durant plusieurs semaines malgré les rappels et il se débrouille pour que, au final, ce soit moi qui doive lui faire des excuses...
Mais c'est bon, là, je l'ai repéré et la cible est verrouillée. Il ne l'emportera pas au paradis...
Image

Gentille, la Jeannette, mais faut pas la pousser à bouts... Les bornes ont des limites que l'on ne peut atteindre sans les dépasser... Merci P. Dac.
Si quelque chose s’oppose à toi et te déchire, laisse croître, c’est que tu prends racine et que tu mues. A. de St Exupery - Citadelle
Il y a un moment où les mots s'usent. Et le silence commence à raconter. K. Gibran
Avatar de l’utilisateur
Jeannette
Messages : 9280
Inscription : 19 nov. 2010, 10:21
Localisation : Ailleurs

Re: Un peu d'autotélisme...

Message par Jeannette »

Tiens, je viens de réaliser : pas de rêve la nuit dernière !
HOURRA !
Si quelque chose s’oppose à toi et te déchire, laisse croître, c’est que tu prends racine et que tu mues. A. de St Exupery - Citadelle
Il y a un moment où les mots s'usent. Et le silence commence à raconter. K. Gibran
Missfull66
Messages : 1544
Inscription : 06 févr. 2014, 15:13

Re: Un peu d'autotélisme...

Message par Missfull66 »

Coucou j'adore la photo... il est mignon ton sniper.

Et ben moi j'aimerai bien rêver plus souvent ou du moins m'en souvenir... Un tit rêve de rien du tout, agréable et facile à comprendre et puis plus rien...
Bref, j'ai pas beaucoup de rêves à me mettre sous la dent.
Les esprits créatifs survivent toujours aux mauvais traitements- Anna Freud.
Je ne suis pas psy.
Avatar de l’utilisateur
Jeannette
Messages : 9280
Inscription : 19 nov. 2010, 10:21
Localisation : Ailleurs

Re: Un peu d'autotélisme...

Message par Jeannette »

Vivement ce soir...
5h d'avion puis je serai chez moi ! Au programme, pizza et dodo ! Depuis mardi, il me manque mon doudou :lol:
Si quelque chose s’oppose à toi et te déchire, laisse croître, c’est que tu prends racine et que tu mues. A. de St Exupery - Citadelle
Il y a un moment où les mots s'usent. Et le silence commence à raconter. K. Gibran
Missfull66
Messages : 1544
Inscription : 06 févr. 2014, 15:13

Re: Un peu d'autotélisme...

Message par Missfull66 »

Pour lire la suite de tes aventures oniriques ^^

Enfin je crois savoir que tu aimes bien aussi être en vacances de rêves.
Les esprits créatifs survivent toujours aux mauvais traitements- Anna Freud.
Je ne suis pas psy.
Avatar de l’utilisateur
Jeannette
Messages : 9280
Inscription : 19 nov. 2010, 10:21
Localisation : Ailleurs

Re: Un peu d'autotélisme...

Message par Jeannette »

Aujourd'hui, je ne sais plus où j'en suis... Sensation de ne plus savoir où est le chemin. De n'avoir devant moi que de mauvaises solutions.
Si quelque chose s’oppose à toi et te déchire, laisse croître, c’est que tu prends racine et que tu mues. A. de St Exupery - Citadelle
Il y a un moment où les mots s'usent. Et le silence commence à raconter. K. Gibran
Nadia_BORDAS
Messages : 1460
Inscription : 10 avr. 2012, 11:52
Localisation : Bourgoin Jallieu
Contact :

Re: Un peu d'autotélisme...

Message par Nadia_BORDAS »

s'asseoir et prendre le temps de la pause alors....
www.hypnosebourgoin.com
Répondre

Revenir à « Forum adulte »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 26 invités