J'ai des tics

Forum sur les Tics (mouvements compulsifs)
knenith
Messages : 2
Inscription : 16 nov. 2012, 06:58

J'ai des tics

Message par knenith »

Bonjour, tout d'abord je tiens à m'excusez du fait que je ne suis pas habitué à ce genre de site, ni même de me confier réellement sans tourné à la rigolade et de mon horrible orthographe que je n'ai jamais réussi à maitriser malgré tous mes efforts, mais j'ai apparemment besoin d'aide...

depuis ma plus tendre enfance, j'ai des tics, j'ai toujours eu des tics et un comportement verbal violant envers mes proches aussi loin que je puisse me souvenir(mes premiers souvenir doivent remonter vers l'âge de 7-8 ans), on ne m'a jamais expliquer pourquoi, j'ai été voire 2 psychologues pour enfant et 3 ostéopathes que j'appelle depuis lors des charlatans, et un exorciste (merci la chrétienté, vous savez ce que ce dit un enfant de 7ans quand on lui fait subir ça? que ça maman a raison parce qu'il l'aime et qu'il a le diable en lui, et ça il le croira jusqu'à ce comprenne que ce n'est que mensonge)... et mon médecin généraliste à essayer de me soigner avec du "sédinal" un calmant à base de plante avec un gout horrible 8 gouttes par jour tous les soirées pendant bien longtemps (jusque 15-16ans) sous la surveillance de mes parents,
la vie à l'école n'était vraiment pas évidente, je suis passé par tous les petits noms, toutes les railleries...(clignotant, cligno, clown, malade, étrange, bizarre, monstre de foire, le tiqueur...) jusqu'à mes 16-17 ans où ma période rebelle était au maximum et où j'ai plus ou moins été accepter dans un groupe de personne avec des difficultés à s'intégrer socialement (rebelles en tout genre, consommateur de cannabis pendant les cours,.. chouette, j'étais content car même si il n'était pas parfait, j'avais des amis...et bien entendu tomba tout comme eux de la toxicomanie non dépendante sauf socialement dans le cannabis, cela m'avait fait un tel effet que j'avais l'impression que mon syndrome n'avait jamais existé et, continua de fumer joints après joints jusqu'à mes 20 ans où j'ai été obliger d'arrêter pour problème sévère d'angoisse me donnant l'impression que mon cœur s'arrêtait et pour trouble se la mémoire à court et moyen terme qui m'arrangeait bien car ils me permettait d'oublier a jamais les moqueries et grandi avec l'impression d'être une merde anormale et qu'il est impensable même qu'une femme vieille de moi... je ressentais enfin un peu de bonheur, aujourd'hui je suis dans une situation m'obligeant à relever le voile du passé et des douloureux souvenir afin de vous expliquer au mieux ma situation.

après mes 20 ans, j'ai tenu le coup sans cannabis et sans alcool et plus de tics pendant quelques année sauf cas rare où on me poussait vraiment à bout au point d'en être malade, tellement rare que j'ai fini par pensé que c'était fini à tout jamais. Et presque à me demander si mon enfance avait été réelle étant donné que je n'avais pas imprimé le dixième dans ma petite mémoire.

Il y a deux ans après en avoir mare de mes nombreuses recherches infructueuses d'emploi, je repris des études, un bac+3 en comptabilité.
La première année tout ce passe bien,
La seconde de gros problèmes intestinaux m'on obliger à me faire opéré plus de 6 fois avec anesthésie totale et 2 fois en anesthésie locale, et bien évidement les absences n'ont pas été suffisamment rattrapable et j'ai donc du recommencer l'année.
cette année j'ai 28 et depuis la rentrée des classes, mes tics sont revenus de plus en plus fort de jour après jour, au moment même où je vous écrit cet appel à l'aide, je ne saurais pas compté combien de claquement de dents, de toux, de clignotement de paupières, de morsure des lèvres intérieures, de coup sur le bas de la mâchoire avec le dos de la main droite, de grimaces (genre lion qui baye), de pets avec la bouche en inspirant et expirant ainsi que de retroussement de nez avec et courte expiration en même temps j'ai bien pu faire... bref je suis atteint.

Le summum fût atteint lundi passé lors d'un examen sur ordinateur qui ne constituait en lui-même aucune difficulté puisque ce n'était que de l'encodage. et bien entendu sinon cela n'aurait pas été amusant (ironique), l'ordinateur planta après une heure et demi de travail, j'ai appelé la prof et n'a rien su faire d'autre que me dire recommence sur un autre ordinateur. et bien entendu après le temps de 4heures allouées pour l'examen je ne l'avait pas terminer.
lorsqu'elle a dit stop je reprends la feuille je fus pris d'une rage incontrôlable envers la situation, haussant un peu la voix de manière a tenir des propos autodestructeur le temps de partir, de jeter mon sandwich a la poubelle qui était sur le chemin et fuir de honte sur ce qui c'était passé, je pris ma voiture, essaya tant bien que mal de rentré chez moi pour pouvoir exploser en larme dans ma chambre. je n'y suis pas arrivé, après 200mètres je me suis arrêté car je représentais un trop grand danger pour les autres automobilistes) et j'ai envoyé un sms sur le téléphone de la prof pour m'excuser de ce qu'elle a pu voir et afin d'éviter tout quiproquos en lui expliquant que ma rage n'était absolument pas dirigée sur elle et tout ce que je désirais c'était avoir la même chance que les autres, rien de plus et rien de moins.
résultat des courses, elle a été se plaindre de mon comportement au directeur et auprès des autres professeurs qui me voit tous maintenant comme un monstre et sont apeuré du fait que je puisse me transformé en loup-garou, mort-vivant, godzilla, ou autres stupidité du genre... bon ok j'ai une vilaine tête mais je suis né avec je ne saurais pas la changer, je dois faire avec..

Ils ne pensent même pas que c'est ma troisième année avec eux, et que si j'étais un monstre violant, je n'aurais pas su me retenir aussi longtemps!
Alors que si ils prenaient la peine de me connaitre ils constateraient que je suis d'un caractère protecteur envers mes professeurs et amis et que je considère le savoir qui me fait tant défaut comme le plus beau des trésors!

Lors de la rencontre avec le directeur de l'école, j'ai été on ne peut plus humble et j'ai accepté tous les reproche que l'on m'a fait sans bronché, comme il est coutume de faire pour leurs prouver que l'on respecte leur statut d'être supérieur. et j'ai rédiger une lettre d'excuse à froid expliquant humblement ce qui s'est passé, mais cela n'a pas changer dans l'esprit du directeur tenant le rôle de médiateur dans l'histoire...
Je ne peux même pas envisager un recours auprès du ministère de l'éducation puisque le directeur menace du fait que même si on gagne une bataille on ne gagnera jamais la guerre, sous-entendu on vous aura au tournant soyer en certain.

Je suis finis, je ne sais plus quoi faire, je pense réellement a en finir avec la vie une bonne fois pour toute si je n'arrive pas à trouver une solution où je pourrais dialoguer posément avec la prof, tout ce que je veux c'est qu'elle puisse voire ma sincérité je ne lui demande même pas de me pardonné. tout simplement parce que je suis certain qu'elle n'a même pas lu ma lettre imaginant je ne sais quoi, je n'ai même pas pu lui dire que c'était mon syndrome de tourette qui avait fait un brève réapparition juste le temps de se donner en spectacle et repartir bien au fond de mes entrailles, elle ne sait pas ce que c'est, pour elle c'est comme dans les films américains, des bites cul nichon a tout vas et il est certain bien entendu que je m'imagine mon enfance, mon complexes d'infériorité
Depuis lundi je n'arrive plus à manger ni même à dormir. Une seule idée me vient en tête, me détruire pour ne plus avoir à vivre ça! Et la seule chose qui fait que je respire encore c'est le fait que mes parents âgés de plus de 75 ans sont toujours en vie et qu'ils ont besoin de moi pour survivre à leurs problèmes de santé...
J'ai tellement peur, que j'ai l'impression d'avoir peur pour la première fois de ma vie, et je ne suis même pas fâché contre ma prof, puisqu'elle ne fait que réagir comme on lui a appris…
Nadia_BORDAS
Messages : 1460
Inscription : 10 avr. 2012, 11:52
Localisation : Bourgoin Jallieu
Contact :

Re: J'ai des tics

Message par Nadia_BORDAS »

peut être concernant l'établissement , pouvez vous faire établir un document attestant du fait que vous souffrez du syndrome de Gilles de la Tourette. Qu'en pensez vous?
www.hypnosebourgoin.com
knenith
Messages : 2
Inscription : 16 nov. 2012, 06:58

Re: J'ai des tics

Message par knenith »

merci pour votre réponse, voici que je rentre de l'hôpital où j'ai essayer tant bien que mal d'avoir un rendez-vous, j'ai expliquer ma situation a l'école, la damme a la réception a regarder chez chaque médecin suceptible de m'aider et elle m'a intercaler dans une place désistée chez un neurologue. mais je penses que malgré cela il sera déjà trop tard vis a vis de l'école.
Nadia_BORDAS
Messages : 1460
Inscription : 10 avr. 2012, 11:52
Localisation : Bourgoin Jallieu
Contact :

Re: J'ai des tics

Message par Nadia_BORDAS »

pas forcément, ils peuvent revoir leur jugement et revenir en arrière... sinon vous pouvez les menacer de porter plainte pour discrimination face à la maladie
www.hypnosebourgoin.com
Répondre

Revenir à « Forum tics »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités