Page 1 sur 1

assumer un "beau" parcours

Publié : 20 nov. 2019, 20:50
par karolina
Bonjour.
Infirmière, j'ai tout plaqué à 30ans pour faire médecine. Bien avancée dans les études, je n'assume toujours pas mon parcours et je ne comprend pas pourquoi! Objectivement, je devrais être plutôt fière et pourtant je passe mon temps à cacher ma "double identité" infirmière-médecin.
Je n'ai pas l'impression d'avoir honte de ma situation, mais en en parlant avec mes proches ce qui ressort c'est "il faut que tu assume ton parcours"

Pour les plus motivés, voici un peu plus de détails.
Ca complique mes relations et surtout ma vie professionnelles, je maintiens tout le monde à distance, reste froide, joue la comédie pour que personne ne se rende compte de mon passé.
Et un fois que tout le monde le sait, je continue de jouer la comédie et faire semblant, du coup les gens font également semblant de ne pas savoir.
Du coup, tous le monde sait, je sais qu'ils savent, ils savent que je sais qu'ils savent…. Bref, du grand n'importe quoi!!
Les gens qui osent m'en parler sont admiratifs, très positifs et ne comprennent pas pourquoi j'ai des difficultés à en parler.
Comment assumer quand il n'y a pas de raison de ne pas assumer?

Merci.

Re: assumer un "beau" parcours

Publié : 20 nov. 2019, 21:33
par Dubreuil
Comment assumer quand il n'y a pas de raison de ne pas assumer?
*** Il faut aller consulter un psychiatre, car vous semblez présenter ( suivant vos explications ) le syndrome de l'imposteur.

" Il s'agirait en l'occurrence d'un fantasme masochiste sapant les mécanismes narcissiques et polluant l'existence du sujet affecté.
Ces pensées négatives sont généralement dépassées par une certaine clairvoyance, mais elles peuvent finir par devenir invalidantes.
Ce syndrome est notamment sensible parmi les types d'enfants et d'adultes perçus comme à haut potentiel, ou plus couramment nommés surdoués.
Certaines personnes souffrant de ce syndrome sont motivées par l'idée que leurs travaux sont trop simples et évidents pour mériter de l'attention, de l'admiration, un salaire ou des récompenses.
Pour d'autres, le complexe de l'imposteur est lié à la peur de réussir et empêche les personnes qui en sont victimes de développer pleinement leur potentiel. Inconsciemment convaincues que leur réputation est usurpée, ces dernières fuient toute possibilité qui leur permettrait d'aller encore plus loin. Ces personnes vivent dans le doute et pensent qu'un jour elles seront démasquées et que quelqu'un fera la preuve de leur incapacité
C'est cette crainte d'être démasqué qui pousse l'imposteur à mettre en œuvre des stratégies pour masquer l'escroquerie dont il se sent coupable."