Page 6 sur 6

Re: restriction cognitive

Publié : 26 sept. 2020, 22:54
par detroit
Bonsoir, je ne comprends absolument pas et je m'interroge est ce mes désordres intestinaux ? Ce pourrait expliquer cette perte de poids rapide, trois kilos en une journée. Pourtant, je n'ai pas changé mon alimentation, ni n'ai augmenté l'hydratation. J'ai goûté des billes choco gingembre, un délice.
Un gros coup de stress hier, peut-être ? Ou une carence ?
Pour reprendre je vais galérer..
Le stress me fait maigrir

Aujourd'hui, mon hydratation est de moins d'un litre et demi afin de parvenir à manger un peu plus lors des repas

Re: restriction cognitive

Publié : 08 oct. 2020, 23:44
par detroit
Bonsoir, j'hésite à aller consulter mon généraliste pour seulement demander une analyse sanguine.
En ces temps tumultueux, je pense que le motif de la consultation n'est légitime.
Il a d'autres chats à suivre ..

Re: restriction cognitive

Publié : 04 nov. 2020, 18:50
par detroit
Bonsoir, je pris la décision d'aller le visiter après un temps certain. Je fis bien, une belle satisfaction, un respect de mes besoins élémentaires.
Mes analyses relevèrent quelques taux faibles, et non de carences l'interprétation d'un public non averti reste complexe. Lui rendre une deuxième fois visite serait à y réfléchir peut-être. Malgré quelques modifications alimentaires, et d'ajout de matières les symptômes persistent. Si j'écoutais ma curiosité, elle me dirait symptômes persistants, laisse toi aider par un "monsieur" médical.

J'arrive à renverser un peu la tendance en accueillant les émotions négatives et à les transformer en positives. Et d'être régulière dans les temps de repas.
Bonne soirée

Re: restriction cognitive

Publié : 24 déc. 2020, 13:25
par detroit
Bonjour, lorsque je consulte l'autre thérapeute, à chaque fois, l'aspirateur mange tout ce que j'ai pris.

L'autre jour, j'ai réussi à me fabriquer des petits biscuits, c'était quelque chose d'agréable, tant gustativement que physiquement
A refaire

Publié : 08 févr. 2021, 23:07
par detroit
Bonsoir,
Toutes mes interrogations n'aident personne. Entendez, ni moi.
Ai je besoin de tout cela ? D'un lieu d'exposition de sa vie intime ?
Autant écrire sur un cahier, et envoyer son oeuvre à un, une thérapeute soumis au secret professionnel.
Mes données resteront après ma mort, à l'heure des données personnelles. il est temps d'arrêter les frais.

Portez-vous bien,