conseils

Forum dépression, déprime
lilaaaaaa8391
Messages : 1
Inscription : 04 août 2022, 19:02

conseils

Message par lilaaaaaa8391 »

Salut tout le monde. Mon message est plutôt tourné vers les personnes qui s'y connaissent en dépression (psychologues, personnes touchés par cette maladie etc...)

Cela fait maintenant 3 ans que mon moral a completement baissé. J'ai commencé par avoir du mal a dormir la nuit, mes notes baissaient, donc en contre partie je n'étais pas au top de ma forme. Je pensais que l'adolescence pouvait être une des raisons pour cette perte de moral comme dans beaucoup de cas quand on n'est pas encore à l'aise avec notre corps etc... Et puis j'ai fini par comprendre que l'adolescence n'avait rien à voir avec ça, car j'ai grandi maintenant et je suis assez mature pour m'être sortie de ce cercle vicieux. Je suis partie un an en voyage avec ma soeur et mes parents en Amérique et j'ai prié très fort pour que mon envie d'explorer, de rencontrer de nouvelles personnes revienne mais tout ce que j'ai réussi à faire était de m'enfoncer encore plus dans la solitude. Je ne voulais plus rien visiter, plus rencontrer personne. C'était ridicule de se faire autant de mal. Mais c'était comme si j'étais prisonnière de mes choix. Alors j'ai pensé que rentrer et retrouver ma famille et mes amis me feraient le plus grand bien, qu'après tout la distance ne m'allait surement pas. Mais en rentrant, tout a prit une ampleur attroce. Je restais enfermée dans ma chambre, je ne mangeait plus énormément, je ne voulais plus lire ou écrire (ce que je fais d'habitude sans arrêt). Bref j'avais une perte de morale immense. Et encore aujourd'hui, c'est la même chose. Depuis un petit moment je n'arrive plus à me réveiller le matin et je dors 10 heures pas nuit en étant fatiguée le reste de la journée alors que je me souviens avoir seulement besoin de 7/8 heures max il y a encore 1 an.

Le problème, c'est que je n'ai aucune raison d'être dans l'état que je suis, vraiment AUCUNE. Je n'ai perdu personne récemment, j'ai ma famille, mes amis autour de moi, mais rien que de savoir que je vais les voir tel ou tel jour, je prefère rester enfermée dans ma chambre et attendre que la journée passe.

Alors j'aimerais vraiment que quelqu'un m'éclaire et me dise ce qui ne va pas chez moi. Je n'en seulement parlé qu'à ma cousine qui a déjà traversé une phase difficile et elle me dit qu'une perte de moral comme celle ci n'est clairement pas normal.

Merci d'avance pour une quelconque réponse
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 17744
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: conseils

Message par Dubreuil »

L'HYPNOSE HUMANISTE
pratiquée en visuo-conférence par Mme GLISE Annabel
Renseignements gracieux au : 06 61 80 53 18

(Témoignage d'une internaute)
Message par Cerisier » 02 juin 2022, 12:50

C'est parce que j'ai eu ma première hypnose avec Mme Glise mardi et depuis je me sens puissante lol plus rien ne me paraît impossible.
Je vous la recommande vivement.
Au départ, j'étais sceptique car c'était en visuo-conference, du coup, j'ai été voir 2 hypnothérapeutes de ma région, ça a été une cata.
Entre la première qui me disait que lors des séances des esprits s'échappaient du corps du patient et qu'elle devait appeler des saints pour se protéger et le 2ème qui chantait et jouait du tam-tam pendant les séances sans parler du fait que plus les séances avançaient, plus il me caressait lors de "soins" ça a commencé par les pieds, les épaules, puis les jambes et les bras et je sentais bien qu'il me matait, heureusement que j'ai vite déguerpi.
Avant cela, j'avais vu un psychothérapeute qui me faisait croire que j'avais 2 polarités en moi et je pouvais être dangereuse pour les autres et avant lui une psy qui m'imposait ses points de vue alors que je ne me sentais pas concernée par ce qu'elle disait...

Bref, tout cela, pour vous dire qu'en six ans, Mme Glise est ma 9ème psy/professionnel de la santé mentale et qu'avant elle, je n'ai eu affaire qu' à des drôles de numéros, ....
Donc, ne perdez pas espoir. Cela va faire 15 ans que j'étais paralysée et que je me sentais incapable et nulle, et en une séance avec Mme Glise, je reprends goût à la vie.
Maintenant ce n'est que le début, je vais avoir d'autres séances qui vont ancrer ces changements, ... mais voilà c'est un énorme coup de pouce!
La lumière est proche!
Qualifications de Dubreuil : Psychologue clinicienne - Analyste -
Concernant les entretiens en HYPNOSE HUMANISTE, informations sur ce forum dans le post "Urgent, c'est le tournant de ma vie". Renseignements personnalisés par thérapeute : Annabel GLISE, 06 61 80 53 18
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 17744
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: conseils

Message par Dubreuil »

Bonjour, vous semblez en effet présenter une entrée dans" une dépression nerveuse" . Mais avant tout diagnostic il est important de considérer que vos symptômes ne sont pas nécessairement dus à des causes psychologiques, mais peut-être à des déséquilibres hormonaux.
Un bilan sanguin bien orienté pourrait tout d'abord être très utile.
Et un ou deux entretiens avec Mme Glise qui vous aideront DE SUITE à savoir si c'est "psy" ou pas !
Qualifications de Dubreuil : Psychologue clinicienne - Analyste -
Concernant les entretiens en HYPNOSE HUMANISTE, informations sur ce forum dans le post "Urgent, c'est le tournant de ma vie". Renseignements personnalisés par thérapeute : Annabel GLISE, 06 61 80 53 18
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 17744
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: conseils

Message par Dubreuil »

La THERAPIE HUMANISTE
( ou l'hypnose humaniste )


*** En l'espace de quelques années seulement, l'hypnose thérapeutique a gagné ses lettres de noblesse. Désormais bienvenue dans les hôpitaux et les maternités (où on l'utilise pour lutter contre la douleur, par exemple), les patients font également appel à elle en complément de traitements allopathiques, dans le cadre de certaines pathologies : fibromyalgies, cancer, sclérose en plaques...
Si l'hypnose thérapeutique la plus connue reste l'hypnose ericksonienne (du nom de son fondateur, Milton H. Erickson), des « variantes » existent : c'est le cas de l'hypnose humaniste.

1-Pendant une séance, ON EST 100 % REVEILLE
C'est « la » différence principale qui existe entre l'hypnose ericksonienne et l'hypnose humaniste : pendant une séance d'hypnose humaniste, la personne reste 100 % consciente. On parle même de « conscience augmentée » !
« Les fondateurs de l'hypnose humaniste ont fait une expérience très simple, raconte Louis Monnier. Ils ont essayé de « réveiller » une personne se trouvant déjà dans un état « normal » (ou « état ordinaire de conscience »), en utilisant les techniques habituellement employées en hypnose ericksonienne. » Surprise : la personne est entrée dans un état de transe un peu différent, caractérisé par une conscience d'elle-même plus importante.
« Concrètement, alors que pendant la transe ericksonienne, on se sent un peu pâteux, un peu engourdi, pendant une transe humaniste, on se sent au contraire en pleine forme. Comme si on venait de se réveiller ! »

2 - On peut travailler sur tous les problèmes... ou presque
« L'objectif de l'hypnose humaniste, c'est surtout de stimuler les mécanismes d'auto-guérison du corps, de l'âme et de l'esprit. De comprendre tous les « nœuds » qui nous empêchent de fonctionner correctement, puis de les démêler »
Bien sûr, l'hypnose humaniste ne traite pas les problèmes mécaniques (fractures, arthrose, ostéoporose, tendinite, maladie virale...). En revanche, elle peut soulager la douleur et même aider à renforcer les défenses immunitaires de l'organisme pour favoriser la guérison. « On utilise aussi l'hypnose humaniste pour le développement personnel et le coaching professionnel : c'est une approche thérapeutique qui permet de mieux gérer ses émotions et son comportement. » Ou encore de trouver l'amour, de réussir sa carrière, de résoudre un conflit familial...
Cependant, l'hypnothérapeute précise quand même que « l'hypnose ne se substitue à aucun avis ni traitement médical. Les traitements en cours ne peuvent et ne doivent être suspendus que sur recommandation expresse du corps médical, même si vous constatez une amélioration au cours ou après vos séances d'hypnose. Les troubles psychologiques graves relèvent du domaine de la psychiatrie et ne peuvent, en aucun cas, être traités par l'hypnose. »

3 - « Les symboles, c'est le langage de notre inconscient ». C'est là qu'intervient l'anamnèse : cette longue discussion préliminaire permet à la personne de bien comprendre le contexte de sa problématique, afin de pouvoir se la représenter de façon symbolique pendant la phase d'hypnose. En clair, il s'agit de répondre à la question : « votre mal-être, vous le décririez comment ? » Ça peut être une boule noire, des piquants, une flamme brûlante... « C'est exactement la même chose que dans les contes de fées : le loup représente le masculin sauvage, par exemple. En langage symbolique, cela traduit une peur, une blessure... »
Ensuite, l'hypnothérapeute réutilise ces symboles pour nous permettre de communiquer avec notre « moi intérieur » : il s'agit alors de modifier (de « soigner ») ces représentations intérieures pour aller mieux... en profondeur !

4 - C'est le patient qui fait tout le travail
« Lorsque vous faites une séance d'hypnose ericksonienne, vous laissez les clés de votre inconscient à l'hypnothérapeute : vous êtes plutôt passif.
En hypnose humaniste, c'est l'inverse : c'est vous qui agissez. L'hypnothérapeute n'est qu'un guide, chargé de vous ouvrir les portes de votre esprit. »
Concrètement, c'est un peu comme un voyage intérieur : par la parole, l'hypnothérapeute guide la personne dans différents environnements imaginaires et symboliques, mais c'est cette dernière qui va réaliser mentalement certaines actions pour résoudre son problème.
Mieux encore : après 1 ou 2 séances, la personne peut réutiliser ce qu'elle a appris pour continuer à changer par elle-même. C'est l'autohypnose !

5 - Ça se rapproche de la méditation de pleine conscience
« L'état de conscience augmentée que l'on atteint lors d'une séance d'hypnose humaniste est proche de celui que l'on expérimente pendant une séance de méditation de pleine conscience ».
L'objectif n°1 de l'hypnose humaniste est d'amener la personne à prendre conscience d'elle-même, en lui permettant de communiquer avec son inconscient et sa conscience supérieure (ou conscience majuscule)
D'après Louis Monnier, « notre esprit, notre corps est comparable à une maison. Quand on ne la regarde pas, le temps fait son œuvre : elle se fissure, se ternit. En revanche, il suffit de porter son attention sur cette maison, en conscience, pour qu'elle commence à s'auto-réparer »

Juste pour dialoguer, renseignements gracieux :
Annabel GLISE
Thérapeute en hypnose humaniste
tél : 06 61 80 53 18
Qualifications de Dubreuil : Psychologue clinicienne - Analyste -
Concernant les entretiens en HYPNOSE HUMANISTE, informations sur ce forum dans le post "Urgent, c'est le tournant de ma vie". Renseignements personnalisés par thérapeute : Annabel GLISE, 06 61 80 53 18
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Forum dépression »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités