Angoisse : Je fui les autres

Forum dépression, déprime
Mannapain
Messages : 3
Inscription : 30 oct. 2022, 15:19

Angoisse : Je fui les autres

Message par Mannapain »

Bonjour

je viens sur le forum car je suis angoissé en ce moment, voir déprimé. Je me pose pleins de questions j'aurais besoin d'un peu d'aide et de connaître votre point de vus. Si vous me comprenez merci

J'ai toujours été quelqu'un d'un peu particulier, on me dit charismatique, mystérieux , mais aussi solitaire. En fait, depuis petit, j'ai toujours eu des amis un peu a part .... c'est a dire, soit des grosses tête de classe, soit des gens qui ne parle pas beaucoup , un peu comme moi. Et quand je fais le compte, je peux les compter sur les 10 doigts de la main....

Aujourd'hui, la trentaine , j'ai côtoyé des gens mais à petite dose... de temps en temps. Je n'ai pas eu de relation "amicale durant dans le temps....En fait, j'ai été déçu des gens . L'hypocrisie, le jugement, la critique etc.... et moi comme je suis quelqu'un de profondément humain et sensible je me retrouve déçu d'avoir accordé ma confiance et d'avoir perdu du temps avec des gens qui sont faux et fourbe....

Mais aussi, j'ai pas envi d'être mal alaise avec les gens et souvent c'est le cAs. Même si je fais l'effort d'être sociale , c'est parfois un poid pour moi de devoir meubler une conversation. lorsqu'on est avec quelqu'un il faut toujours trouver un sujet de conversation alors quand je lance un sujet beh les gens apprécie pas spécialement il préfère les choses banales ... alors que moi j'aime parler de société de culture , d'art, de musique de civilation etc ... et bizzarement les gens ne trouvent jamais de sujet eux. j'ai l'impression que c'est toujours moi . Alors la conversation ce fini en général rapidement ...

On me juge solitaire, et bien oui je suis bien seul, j'ai la paix. Personne pour me faire chier, a cause de ma personnalité j'ai pas vraiment le choix de le vivre bien. . je ne sais pas avoir beaucoup d'amis ... Il faut que les choses soit naturel . Je mandie pas .
En ce moment je vais dans un club 1 fois par semaine... et bien j'ai même pas envi de leur dire bonjour :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: j'ai juste envi de faire mon truc et de rentrer chez moi ....Parce que j'appréhende leur réactions, leur pensées, leur jugements .... les gens me trouve bizarre et ca me met mal alaise.... en fait, quand les gens me jugent de bizzare, ou de solitaire , ca me fait fuir encore plus.. et c'est eux que je trouve bizarre . Parce que moi , je me trouve normal. J'ai mes réserves , je ne sais pas qui j'ai en face de moi etc.... je suis distant . Rien de plus normal ...

Quand j'étais petit mes parents m'ont toujours dis qu'il ne fallait pas parler aux inconnus ... :oops: :roll:


Donc je ne sais pas ce que vous en pensez... :?: :?: :!: :!:
ultra68
Messages : 85
Inscription : 03 nov. 2010, 16:27

Re: Angoisse : Je fui les autres

Message par ultra68 »

Bonjour Mannapain,

Je suis un peu comme vous, un côté plutôt solitaire d'une part par prudence car comme vous le dites "on ne connaît pas qui on a en face" et aussi un côté où les gens en général peuvent rapidement m'insupporter (ceux que je trouve hypocrite, faux, jugeant, etc), et avec le temps j'ai fais le choix que valait mieux parfois être seul plutôt que mal accompagné.
Il m'arrivait parfois au travail durant les pauses de rester volontairement seul dans mon coin, mais j'étais cool et serein, je mordais pas ceux qui tentaient de m'approcher, et si personne venait c'était cool aussi :)

En fait, avec le temps j'ai appris à rapidement faire le trie parmis les gens, je garde auprès de moi (que ce soit famille, amis, collègues) uniquement ceux que je ressent comme étant bon, et qui me correspondent.
Même si ça représente peu de gens je m'enfou, mieux vaut la qualité a la quantité ! Et y'a rien de bizzare la dedans ! Ce qui est bizzare c'est plutôt l'inverse, les caméléons qui s'adaptent avec tout le monde :?

Voilà c'est juste mon témoignage.
Modérateur forum et chat
Mannapain
Messages : 3
Inscription : 30 oct. 2022, 15:19

Re: Angoisse : Je fui les autres

Message par Mannapain »

Vous avez l'air d'être quand même plus sociable que moi ;)

Ca ne vous embête pas que l'on vous dise " Solitaire " comme si c'étais une tare ?
Dans notre société c'est un défaut d'être diffèrent . Au début cela attise la curiosité ....... et puis après viennent les mauvaises choses.
Lorsqu'on est diffèrent il faut se battre encore plus.

Peut être que c'est diffèrent dans le milieu Psy. Ils doivent avoir un certain recule et ne se plaigne pas trop. A ce qu'on m'a dit le Golf c'est leur sport préféré après le travail .


Que DIeu nous aide ...
ultra68
Messages : 85
Inscription : 03 nov. 2010, 16:27

Re: Angoisse : Je fui les autres

Message par ultra68 »

Je ne crois pas être plus sociable que vous, je pense plutôt avoir compris qu'être solitaire ne signifie pas être asociable. On peut être solitaire et sociable !
Le tout étant de s'assumer comme on est, et de rechercher à s'entourer qualitativement et non pas quantitavement.

On ne m'a jamais dit solitaire sous forme de reproche, sans doute parce que les gens sentent que c'est une façon d'être qui est assumée et sereine, et non pas un rejet de l'autre.
Après si des gens pensent du mal de moi parce que je leur paraît froid ou peut-être en décalage par rapport à eux, je m'en fou totalement. Chacun est comme il est, on a le droit d'apprécier ou de ne pas apprécier quelqu'un. On est tous unique, on à tous nos caractères, notre degré de sociabilisation, nos besoins, nos désirs. Tous différent et tous aussi "bizzare" les uns que les autres ;)

Ce qu'il faut surtout c'est d'abord s'apprécier soit-même pour pouvoir ensuite apprécier les autres et être apprécier.
Pourquoi culpabilisez-vous d'être comme vous êtes ?
Vous êtes quelqu'un de réfléchis, d'intéressant, vous savez clairement ce que vous voulez et ne voulez pas, vous avez de l'esprit et les idées claires.
Vous méritez de vous entourer de gens qui vous correspondent.

"Peut être que c'est diffèrent dans le milieu Psy. Ils doivent avoir un certain recule et ne se plaigne pas trop. A ce qu'on m'a dit le Golf c'est leur sport préféré après le travail ."
Je n'ai pas compris ce que vous vouliez dire ?
Modérateur forum et chat
Mannapain
Messages : 3
Inscription : 30 oct. 2022, 15:19

Re: Angoisse : Je fui les autres

Message par Mannapain »

je me sens coupable, je culpabilise. Parce que j'aime les gens, j'aimerai être plus proche d'eux mais j'y arrive pas.
Je me sens coupable d'être solitaire...

je sais c'est bizarre mais dire a quelqu'un qu'on est solitaire ca donne jamais une très bonne impression ... et puis je m'ennui vite en général je sais pas pourquoi ....

ca ma fait du bien d'écrire , merci de m'avoir lu et de m'avoir répondu
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 18185
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Angoisse : Je fui les autres

Message par Dubreuil »

"Peut être que c'est diffèrent dans le milieu Psy. Ils doivent avoir un certain recule et ne se plaigne pas trop. A ce qu'on m'a dit le Golf c'est leur sport préféré après le travail ."
*** Moi j'ai entendu dans une émission de télé que le golf c'était là où il y avait le plus de personnes infidèles.
PSYCHOLOGUE CLINICIEN - ANALYSTE
N1colas
Messages : 1
Inscription : 21 nov. 2022, 07:20
Contact :

Re: Angoisse : Je fui les autres

Message par N1colas »

Mannapain a écrit : 31 oct. 2022, 21:53 je me sens coupable, je culpabilise. Parce que j'aime les gens, j'aimerai être plus proche d'eux mais j'y arrive pas.
Je me sens coupable d'être solitaire...

je sais c'est bizarre mais dire a quelqu'un qu'on est solitaire ca donne jamais une très bonne impression ... et puis je m'ennui vite en général je sais pas pourquoi ....

ca ma fait du bien d'écrire , merci de m'avoir lu et de m'avoir répondu
Bonjour,

Faire l'effort d'aller vers les gens n'est jamais facile et surtout quand il s'agit de faire confiance. J'ai été autrefois trahis par quelqu'un que je pensais être un ami et après cela, je m'étais créer un petit monde solitaire, mais ce n'était pas très marrant. Je me suis dis qu'il faut que je découvre d'autres personnes et maintenant, j'ai des supers amis. Il faut juste oser ! Certes, c'est plus facile à dire qu'à faire, mais tout simplement la solution.
Nomatone
Messages : 6
Inscription : 10 déc. 2022, 22:42

Re: Angoisse : Je fui les autres

Message par Nomatone »

Les autres, que vous semblez considérer unanimement à l’aise dans leurs relations, se préoccupent peut-être moins de l’impression qu’ils donnent en société? Mais laissez-moi vous débarrasser du leurre que les relations sont faciles pour tout le monde sauf pour vous. Toute relation est un effort, un travail, un ajustement à l’autre.

Votre manière de vous décrire est assez étonnante. Vous énumérez des caractéristiques loin d’être surprenantes mais dans des termes qui vous disqualifient d’office en société parce qu’elles seraient exceptionnelles. L’existence d'introvertis et de personnes cultivées est vieux comme le monde et tout à fait toléré. Soyez rassuré à ce sujet ;). Aussi, les personnes n’ont pas le même rythme dans la relation, ni la même notion de l’intimité. On ne partage pas ses grandes passions et ses grandes idées sur le monde avec le premier venu. C’est une maladresse assez commune de méjuger le rythme auquel une relation se développe. Vous pourriez même mettre mal à l’aise votre interlocuteur et outrepasser ses limites en réclamant une initimité/ complicité trop rapidement.

Ne vous mettez pas la pression en essayant de « meubler » des conversations tout en vous décrivant comme taiseux. Respectez votre nature. Laissez l’initiative aux autres et efforcez-vous de vous détendre. Prenez le temps d’écouter, non de performer pour plaire et être accepté. Cessez de vous mettre la pression et vous serez dans de meilleures dispositions pour rencontrer l’autre.

Enfant, que vous disaient d’autres vos parents au sujet des inconnus, sinon ne pas leur parler? Comment étaient-ils socialement? Epanouis dans leurs relations? Confiants envers les autres? Ou l’inverse? Car je ne vous apprends pas que l’origine des difficultés relationnelles est souvent à chercher dans l’éducation. Relation avec nos parents ou, par mimétisme, relations de nos parents avec les autres.

Enfin, esssayez de travailler votre estime de vous-même. Vous semblez déposer dans le regard des autres votre propre jugement sur vous-même. Celui d’un garçon solitaire qui pour se consoler de sa difficulté à se connecter aux autres se raconte une histoire de décalage et de supériorité intellectuelle et humaine qui l’isole des autres.
Demandez-vous si la raison de votre ennui avec les autres n’est pas que vous les ennuyez avec votre manque de spontanéité. Les autres aussi peuvent être très sensibles, sentir votre malaise et en éprouver de la gêne.
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 18185
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Angoisse : Je fui les autres

Message par Dubreuil »

Vous pouvez également vous sentir "différent "parce qu'il se peut que vous fassiez partie des personnes dites "à haut potentiel", dont le premier handicap est de les distancer bien involontairement de la plupart des personnes rencontrées.
Je partage l'écriture et les propositions de Nomatone, j'y ajouterai une initiative, aller là où il vous semble que vous rencontriez une "famille d'esprits"
C'est à dire des lieux de conversations et de culture, des conférences, des séminaires, des formations, des ateliers, des cercles humanitaires, etc... Vous pourriez également tester vos connaissances, les enrichir, les échanger (ex : Mensa), ou encore considérer que vos aspirations ne sont pas que d'ordre intellectuel, mais aussi tournées vers la recherche (scientifique, spiritualité, philosophique, psychanalytique... ) et faire le nécessaire pour rejoindre des associations, commissions, concernant ces disciplines.
Vous voyez que vous avez pourtant un large éventail de possibilités humaines et émotionnelles pour ne pas continuer le cours de votre vie dans une fuite en avant ?
Courage, si cela ne marche pas la première fois, l'expérience vous servira pour la seconde fois, et ainsi de suite, à force de petits clochers on aperçoit son pays !
PSYCHOLOGUE CLINICIEN - ANALYSTE
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Forum dépression »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités