Infidèle et en souffrance

Forum infidélité, adultère, psychologie couple
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 16413
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Infidèle et en souffrance

Message par Dubreuil »

*** Vous téléphonez au numéro pour femmes battues, violées, en danger, pour savoir comment vous comporter

Vous taire.
Ne surtout rien lui dire de vos démarches.
Vous occuper en priorité de vous et de vos enfants.
Ne pas faire attention à ses paroles culpabilisantes et son état mental.
Vivre en vigilance en le regardant agir sans rien dire.
Refuser de dire ou de faire ce que vous ne voulez pas.
Accumuler les preuves démontrant ses manipulations.

Savoir que nous vous répondons à la demande, mais que ce que vous écrivez ici n'engage que vous.
N.B. INFORMATION IMPORTANTE :
Si chaque personne est différente, et chaque cas unique, il n’en demeure pas moins que des explications psychologiques sont déjà données sur ce forum, dans le post : " URGENT C'EST LE TOURNANT DE MA VIE "
Just1234
Messages : 8
Inscription : 17 janv. 2021, 23:09

Re: Infidèle et en souffrance

Message par Just1234 »

Je viens de partir de la maison, suis au bord du suicide, il fait que dire des horreurs devant les enfants, j'en peux plus. J arrive pas à ne pas réagir à tous ses assaults. Et je peux pas téléphoner, il surveille mon téléphone et les appels. Suis au bord du gouffre et tout ça est de ma fautz
Just1234
Messages : 8
Inscription : 17 janv. 2021, 23:09

Re: Infidèle et en souffrance

Message par Just1234 »

C'est malheureusement loin d'être du cinéma.... Mes enfants sont ma vie, il est en train de les monter contre moi. Je ne peux pas le supporter, trop de souffrances depuis trop longtemps, il est très fort au petit jeu de la destruction psychologique, il arrive à ses fins.
Minijeune
Messages : 1719
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Infidèle et en souffrance

Message par Minijeune »

Est-ce juste moi ou il y a un revirement de situation un peu intense ici. C'est comme si, en un claquememt de doigts, devant une proposition de Mme Dubreuil à dire qu'il y avait des raisons inconscientes, plutôt positives, dans le fait d'aller voir ailleurs pour retrouver sa liberté... que tout a viré bout pour bout... toute la culpabilité vécue par Just1234 c'est transformé et elle semble comme lancé vers le conjoint, en lui faisant porter tous les blâmes, en parlant d'extrême violence...

Est-ce que l'état mental d'une personne peut à ce point basculer quand il y a un vécu d'extrême culpabilité comme ici... dans un contexte ou sûrement Monsieur parle de la tromperie de la mère qui est allée voir ailleurs aux enfants... devant la peur de tout perdre, tout se mélange et la seule manière de survivre a ça, c'est de dépeindre un portrait extrême... où c'est le conjoint qui est le mauvais objet et ça sauve l'auteure de ce post, du moins, dans sa tête...?

C'est comme un genre de ricochet...??
Mais devant l'intensité des propos de Just1234, je crois tout de même à sa détresse psychologique, qui doit être très intense. Pourrait-ce être une problématique de santé mentale qui aurait poussé Just1234 vers autant de passages à l'acte d'infidélité...? Comme si c'était des appels à l'aide et que boum, la bombe explose en ce moment...?
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 16413
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Infidèle et en souffrance

Message par Dubreuil »

Mais devant l'intensité des propos de Just1234, je crois tout de même à sa détresse psychologique, qui doit être très intense. Pourrait-ce être une problématique de santé mentale qui aurait poussé Just1234 vers autant de passages à l'acte d'infidélité...? Comme si c'était des appels à l'aide et que boum, la bombe explose en ce moment...?

*** Je lui en avais déjà fait part : - " Si vous appelez cela " l'inimaginable ", c'est bien que cela dépasse votre propre entendement, que vous-même n'y avez rien compris, et que " ces passages à l'acte " ressemblent plus de votre part, à un instinct de survie, qu'à une infidélité conjugale."
Ce qui me fait fortement douter, ce sont les propos, la façon dont ils sont " posés ", ces rebondissements, cette mise en scène. Ce n'est pas ainsi que parlemente une femme affolée, pour avoir auparavant été à moitié nue dans la neige en menaçant de se suicider.

Je considère que cette personne a reçu toutes les informations nécessaires à son état, et à sa demande.

Pour moi, le sujet est clos. Je ne souhaite pas qu'un autre internaute argumente encore ce que j'ai répondu en qualité de professionnelle.
J'ai utilisé quelques stratagèmes pour être sûre que mes doutes étaient fondés. A mon sens ils le sont.
Si je fais une erreur de jugement je m'en excuse auprès de cette personne, mais je ne souhaite en aucun cas alimenter sa problématique psychique. Elle a toute latitude d'aller demander de l'aide sur un autre forum.
C'est aussi dans ce cas de figure qu'il est nécessaire QU'ELLE PAIE le professionnel sollicité.
N.B. INFORMATION IMPORTANTE :
Si chaque personne est différente, et chaque cas unique, il n’en demeure pas moins que des explications psychologiques sont déjà données sur ce forum, dans le post : " URGENT C'EST LE TOURNANT DE MA VIE "
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Forum infidélité »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités