Se sentir bloquée dans une relation inexplicable

Forum pervers narcissique, manipulateur, manipulatrice
Leonielou
Messages : 5
Inscription : 28 févr. 2021, 12:57

Se sentir bloquée dans une relation inexplicable

Message par Leonielou »

Bonjour
Aujourd'hui et depuis longtemps je me dis que je dois quitter mon compagnon pour qui j'ai justement tout quitté, ma maison, ma famille, ma région, ma voiture.
Et pourtant il m'arrive de douter de mes choix. D'avoir mal de l'imaginer avec une autre personne. Et là effectivement je doute de faire le bon choix. D'avoir toujours des sentiments et souffrir encore.
Voilà mon histoire : après une relation à distance de 10 ans, où il voulait que l'on vive ensemble, où il demandait à ce que l'on soit fidèle l'un à l'autre, il m'a trompé et depuis ce moment il est devenu bizarre. Il m'a demandé de le pardonner. Puis m'a dit que j'étais responsable. Qu'il y a toujours une responsabilité de l'autre. Parce que je parlais trop de mon travail d'après lui. Ce fut dur pour moi. Je suis passée par plusieurs stades entre compréhension puis colère et désespoir. Il est venu chez moi pour soit disant vivre ensemble. Au final il est reparti après de longues disputes où il était méprisant et ne voulait pas chercher de travail chez moi où il dénigrait tout. On aurait dit qu'il cherchait à ce que cela se passe mal. Il me rabaissait sans cesse. Puis pour une fois j'ai regardé son téléphone et j'ai découvert des messages avec d'autres femmes. Dont un où il a effacé une partie des messages mais où il disait qu'elle l'avait déçu. Il était agressif et furieux que je regarde ses messages. Il gardait toujours son téléphone près de lui. Et vu son comportement méchant dès qu'il a reçu un appel j'ai pris cette idée de chercher à comprendre malgré ma gêne de m'immiscer dans son intimité. Il m'a dit que c'était juste en amitié qu'elle l'avait déçu. Un mensonge c'etait évident.
Puis il est reparti. M'a quitté au bout de 3 mois. Un an s'est écoulé on s'est revu et il m'a demandé de vivre avec lui dans sa région. Avec mes enfants.
Que s'il était "comme ça" c'était parce qu'on vivait pas ensemble et qu'il avait besoin d'être près des siens.
Alors que j'avais signé mon départ auprès de mon propriétaire que je faisais les travaux pour rendre ma maison que j'avais donné une bonne partie de mes meubles qu'il ne voulait pas, que mes enfants étaient inscrits dans sa région, au téléphone il me reprochait déjà tout à me crier dessus et à crier sur le fait que mes enfants avaient bouché un lavabo qui par leur faute fuyait. Fuite qu'il avait causé lui même ne sachant pas bricoler il a tout dévissé. Il parlait de regrets déjà de ses choix. Que je valais rien. Que j'étais ingrate et mes enfants aussi. De toutes les dépenses qu'il a fait. Qu'il me sortait de mon taudis.
Je suis tombée enceinte. Il voulait avoir un bébé presque à chaque relation sexuelle il en parlait. Et après disait c'est pour rigoler. Pimenter. Puis non il disait ce sera quand on aura une vie stable. L'avant dernière relation sexuelle avant que je tombe enceinte il a fini en moi alors que je lui avais dit non. La suivante j'avais dit oui même si je n'étais pas convaincue et j'avais peur.
Après la nouvelle il ne voulait pas parler. Laissant passer le temps et quelques jours avant la date de possible avortement il m'a dit d'avorter. Qu'il m'amenerait à l'étranger s'il le faut. Ce que j'ai refusé. Alors il dit à tous que je l'ai forcé à avoir un enfant. Que je voulais profiter de lui. J'ai vécu une relation bizarre et toxique où il y a eu rabaissement (je ne voulais pas réussir parce que je disais vouloir juste vivre simplement, que mes enfants et moi-même enviait sa voiture, sa situation, que j'étais une "rageuse", que toutes les femmes qu'il avait connu étaient mieux que moi). Et des moments où c'etait le prince charmant. Aujourd'hui c'est une relation où quand il me rabaisse je le remet à sa place et je le rabaisse désormais à mon tour. Mais j' en ai assez de cette situation. Il me dit que je pense qu'à moi en voulant le quitter. Et pas à notre enfant. Qu'il fait des efforts pour notre enfant sinon il serait parti au bout de trois mois et m'aurait laissé dans "ma mouise" pour pas dire autre chose. Pourtant avant de savoir pour le bébé,je voulais m'en aller vu comment ça se passait mal et il me disait qu'il avait pas dépenser ci ou ça pour rien. Que je l'avais fait dépenser des sommes d'argent énormes. Tous ses proches l'estiment comme étant un gentleman. D' ailleurs il est vraiment génial avec les autres. Mais avec moi non. Avec les autres femmes même si elles le piquent il n'est pas agressif comme avec moi. Je ne peux rien dire sinon ça part mal.
Je ne sais pas quoi faire. Je lui ai demandé de voir un psy ensemble afin qu'il voit que la situation n'est pas normale et que son comportement est horrible. Mais il répète en boucle que le psy va me dire que je suis une grosse malade mentale et que je dois me faire soigner.
Que je pense qu'à moi.
Je me sens bloquée dans cette situation. Non seulement financièrement je n'ai rien mais en plus il y a mon bébé. J'ai peur qu'il fasse tout pour me l'enlever. Mais aussi que mon petit bonhomme soit perturbé.
Hier déjà il disait que mon fils étaient plus heureux Avec sa famille qu'avec moi. Il ne voit que depuis peu sa famille le wk depuis que j'ai décidé de le quitter. Mon fils serait mieux élevé avec ses proches qu'avec moi.
J'en peux plus de cette situation. Je ne sais pas quoi faire du tout.
Leonielou
Messages : 5
Inscription : 28 févr. 2021, 12:57

Re: Se sentir bloquée dans une relation inexplicable

Message par Leonielou »

Et puis je rajouterais aussi que ce fut compliqué avec sa famille également.
Avant déjà la relation fut curieuse où quand on faisait des sorties et voyages ensemble il me disait qu'il emmenait sa mère parce que la pauvre n'y était jamais allé. Je trouvais cela mignonne t beau moi qui n'avait jamais connu ce type de relation avec ma mère. Puis ce fut de plus en plus bizarre. Si on parlait de sortie et que je ne pouvais pas il allait avec sa mère et ses sœurs.
À chaque fois que nous sortions elles appelaient en panique.
Sa mère disait que je ne le méritais pas lors de nos dispute c'est ce qui en sortait d'après lui. Cela pouvait se comprendre de son point de vu à la rigueur je me le disais.
Lorsqu'il a décidé de vivre avec moi, elle s'est mise à faire des crises d'angoisse et à chaque fois demandait à aller voir plusieurs médecin exprimant le fait qu'elle serait malade. Chaque médecin l'examinait et elle n'avait rien. Elle disait que c'était à cause d'un souvenir de son oncle tué quand elle était enfant.
Quand il lui a annoncé ma grossesse, en amenant des petits chaussons finalement, qui depuis des années lui demandait qu'il ait des enfants et se marie.... Elle a fait une crise d' angoisse et n'a pas bien réagi disant que c'était dû à sa maladie.
Elle lui a donné des conseils qu'il suivait à la lettre du type donne lui ça à manger pendant la grossesse, c'était gentil puis finalement quand on allait vivre une échographie, ou qu'on allait faire une sortie pour être bien tous les deux, où qu'on allait au resto, un moment de bonheur.... Elle faisait appeler ses filles qu elle n'écoutait pas pour avoir son fils au téléphone en faisant des crises d'angoisse ne disant qu'elle allait mourir. Et lui me passait parfois sa mère car elle ne voulait plus vivre ni chez elle ni chez ses filles...
Depuis qu'il a quitté leur maison familiale elle était malade donc.
Elle lui a dit de ne pas dire que j'étais enceinte à leur famille, sortant que c'était une croyance pour les mauvais sorts. Utilisant le fait plus tard que j'avais des soucis de santé. Mais au final sa belle sœur qu'elle adore est tombée enceinte et elle n'a pas hésité à en parler, à penser aux cadeaux etc... pourtant elle aussi n'était pas en bonne santé lors de sa grossesse. Curieux encore.
Quand elle a appris que c'était un garçon alors elle a dit c'est bien je voulais un garçon. Je préfère les garçons.
Mon compagnon était content et elle aussi.
Puis on a passé un jour de l'an où j'étais là pour la première fois à passer les fêtes avec eux et elle a à nouveau fait une crise d'angoisse.
À son fils et ses filles elle a dit que c'était à cause de son oncle décédé, à moi elle m'a parlé surtout du fait que son fils étant parti ça lui a fait un choc. Qu'elle ne savait pas où vivre maintenant qu'elle n'était bien nul part.
Que c'était pas moi au départ qu'elle voulait pour son fils, qu'il avait de belles et jeunes femmes qui voulait se marier avec son fils au pays et que pourtant il m'a choisi moi.
Ce ne fut pas la première fois ni la dernière qu'elle me sorti cela.
Et son père lui a dit qu'il deviendrait un clochard avec moi.
Entre temps sa mère a fait de nombreuses crises d'angoisse, entre appels la nuit, refus d'aller voir des médecins pourtant ayant demandé expressément à ce que son fils l'amène chez le médecin. Après avoir dit avoir un cancer, finalement vérifié et fait de nombreux examens rien. Elle ne voulait plus voir le médecin. Ni le gynécologue pour lui montrer sa poitrine. Elle a montré ses seins à son fils pour soit disant qu'il vérifie si rien était anormal qui lui a dit qu'elle avait de beaux seins. Ceci curieusement au moment où on parlait lui et moi de ma propre poitrine et le fait qu'il ne me touchait pas... 'Puis est venu la mammographie. Qu' elle a enfin faite. Pourtant tant demandée par elle et refusée avant que son fils la regarde. Le médecin avait demandé si elle n'avait pas malmené son sein. Que c'était curieux comme si elle l'avait volontairement malmené. Il y avait une micro fissure. Qui pouvait guérir avec une petite opération. Mais qu'il ne fallait pas attendre non plus vu son âge. Elle lui a dit n'attendez pas 3 mois. Elle a attendu plus de trois mois et a finalement eu un début de cancer. Et à du être soignée.
Quand j'ai accouché sa mère m'a dit que j'étais devenu comme sa fille. Que ça y est j'étais de la famille.
Et finalement lors d'une dispute mon compagnon m'a dit que sa mère disait que si elle était tombée malade c'était de ma faute.

À cela je n'en pouvais plus. Et j'ai décidé de ne plus aller les voir.
Et depuis ce moment elle va mieux. Les relations avec sa famille se porte mieux.
Ça aussi joue sur notre relation
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 16983
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Se sentir bloquée dans une relation inexplicable

Message par Dubreuil »

D'une part, votre compagnon semble se comporter comme un pervers narcissique, et d'autre part votre belle-famille a l'air d'avoir des troubles du comportement très importants. Tant mieux si vous avez réussi à quitter tout ce " vilain " monde.
Lisez la perversion narcissique sur mon post " Urgent, c'est le tournant de ma vie "
Qualifications de Dubreuil : Educatrice spécialisée - Psychomotricienne - Psychologue clinicienne - psychanalyste
Glise Annabel Hypnothérapeute humaniste -Tél : 06 61 80 53 18
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 16983
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Se sentir bloquée dans une relation inexplicable

Message par Dubreuil »

Nous ne rencontrons pas nos " amours " par hasard, et ils sont là pour nous faire évoluer.
Tout dépend jusqu'où on est prêt à aller pour se rendre compte qu'une relation nous détruit. Tout repose sur le leurre de penser qu'elle ne doit pas se terminer parce qu'on s'y est trop investi.
Mais l'amour n'est pas fait de larmes et de " sacrifices " de concessions masochistes ou d'irrespect envers soi-même, si c'est le cas c'est que vous vous êtes peut-être trompé(e) de nom.
L'amour c'est une égalité, un partage, des élans, la confiance, la complicité, c'est se sentir libre et heureux... et si dans votre relation actuelle vous ne trouvez pas un écho à l'un de ces 7 mots, dites-vous que vous perdez du temps et de l'amour pour quelqu'un d'autre qui vous attend ailleurs.
Nulle personne au monde ne mérite que l'on gâche sa vie pour elle.
Courage !
Qualifications de Dubreuil : Educatrice spécialisée - Psychomotricienne - Psychologue clinicienne - psychanalyste
Glise Annabel Hypnothérapeute humaniste -Tél : 06 61 80 53 18
Leonielou
Messages : 5
Inscription : 28 févr. 2021, 12:57

Re: Se sentir bloquée dans une relation inexplicable

Message par Leonielou »

Dubreuil a écrit : 01 mars 2021, 03:18 D'une part, votre compagnon semble se comporter comme un pervers narcissique, et d'autre part votre belle-famille a l'air d'avoir des troubles du comportement très importants. Tant mieux si vous avez réussi à quitter tout ce " vilain " monde.
Lisez la perversion narcissique sur mon post " Urgent, c'est le tournant de ma vie "
Bonjour merci pour votre réponse
Je ne sais pas si c'en est un mais il ressemble fort aux exemples. Par contre je ne crois pas qu'il soit capable d'aller très loin dans des actes graves comme des exemples de narcissiques. Je vais lire votre post.
Je n'ai pas réussi à le quitter lui.
Pour de nombreuses raisons. Sentimentales et financières. Je suis bloquée. Je n'ai personne dans cette région ni amis ni famille. Ni travail. Je me bats pour retrouver un travail. Et m'en aller. Tous les jours il me rappelle qu'il m'a aidé à déménager que sans lui je n'aurais pas eu ce logement. Je ne peux pas m'échapper du jour au lendemain même pour ne plus avoir de liens quels qu'ils soient. Cependant je cherche à ne plus du tout ressentir quoi que ce soit pour cette personne et ouvrir les yeux totalement pour n'avoir aucun remords de partir. Car mon défaut est que j'ai trop de ressentis et de sentiment de culpabilité.
Leonielou
Messages : 5
Inscription : 28 févr. 2021, 12:57

Re: Se sentir bloquée dans une relation inexplicable

Message par Leonielou »

Bonjour

Je lis votre post, ça m'aide, mais c'est éprouvant.
J'ai pris la decision de quitter cet homme qui me fait si mal mais je suis obligée de le supporter en attendant. Monsieur estime qu'il ne peut repartir chez ses parents. Chez qui il vivait encore jusqu'à ce qu'on se remette ensemble. Chez qui il va toujours. Et il estime que je dois attendre qu'il trouve un appartement. Un endroit décent.
C'est l'enfer chaque jour. Entre moqueries directes, regard moqueur, rabaissement j'en peux plus. J'ai du mal à l'ignorer. Hier j'ai juste oublié que j'avais lavé et rangé le biberon de mon fils. Je le cherchais sur la table juste quelques secondes il s'est moqué méchamment de moi en disant " t'as même pas de cerveau, voilà pourquoi quand tu dis quelque chose tu n'as aucune crédibilité. Tu es une folle"
Dans la nuit il m'a hurlé dessus, était agressif et méprisant parce que je suis allée chercher le thermomètre pour prendre la température de notre bébé et que je n'ai pas pris notre bébé tout de suite, que j'aurais dû le prendre de suite car il pleurait ainsi je laissais aussi son père dormir tranquille.
C'est ça tout le temps c'est épuisant. Et puis dehors c'est tellement un autre homme.
Je ne sais même pas à qui parler je suis désolée si je vous écrit ici.
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 16983
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Se sentir bloquée dans une relation inexplicable

Message par Dubreuil »

Etes-vous propriétaire de votre appartement ?
Connaissez-vous ses parents ?
Qualifications de Dubreuil : Educatrice spécialisée - Psychomotricienne - Psychologue clinicienne - psychanalyste
Glise Annabel Hypnothérapeute humaniste -Tél : 06 61 80 53 18
Leonielou
Messages : 5
Inscription : 28 févr. 2021, 12:57

Re: Se sentir bloquée dans une relation inexplicable

Message par Leonielou »

Bonjour,

Je n'avais pas vu votre réponse je suis désolée.
Je connais sa maman mais on ne se parle plus.
Son père je ne l'ai jamais vu. Et il n'a jamais voulu me rencontrer. D'ailleurs je n'ai jamais pu aller dans leur maison. Lui et son père ne se parlent pas depuis des années. Même en ayant vécu sous le même toit. Du moins c'est ce qu'il m'a dit. Donc c'est pour ça que je n'ai pas pu le rencontrer. Et en même temps ils parlent par personne interposée. Ses sœurs.
Aujourd'hui je me retrouve toujours avec lui il ne veut pas quitter le logement. Je me retrouve bloquée. Je recherche de mon côté et je recherche un emploi aussi. Je peux enfin mettre mon fils en crèche. Et obtenir un emploi. Maintenant c'est mon fils aîné qui se met à faire pareil que lui. Et que son père aussi. Et en plus il ne veut plus aller à son apprentissage. Mon fils me rabaisse. Ne me respecte pas. Et mon ex compagnon jubile et souris de tout ceci. Il est souriant et rigole quand mon fils est horrible avec moi. Ensuite il vient le voir et parle gentiment en me disant que ce n'est pas bien ce que fait mon fils avec tout ce que j'ai fait pour lui.
Je tiens dans toute cette situation inexplicable et compliquée mais vient un moment où je suis extrêmement fatiguée moralement et même physiquement. Et ça m'aide pas à avancer comme je le souhaite. Sans compter que je suis sans voiture. Avec des problèmes d'argent. Et des enfants qui n'aident pas.
Qui ne me soutiennent pas. J'ai quand même mon fils le deuxième qui se comporte mieux mais des fois par son adolescence il imite son grand frère.
Et la nouvelle est que je dois quitter vraiment cet appartement car mon propriétaire vend. Qu'il ne le reste plus beaucoup de temps pour cela. Et que mon ex compagnon sait qu'il aura un appartement un logement lui où se retourner et on dirait qu'il attend que je sois à la rue et le voir en direct. Partir avec ses affaires et me voir moi et mes enfants être délogés...
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 16983
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Se sentir bloquée dans une relation inexplicable

Message par Dubreuil »

Et la nouvelle est que je dois quitter vraiment cet appartement car mon propriétaire vend. Qu'il ne le reste plus beaucoup de temps pour cela. Et que mon ex compagnon sait qu'il aura un appartement un logement lui où se retourner et on dirait qu'il attend que je sois à la rue et le voir en direct. Partir avec ses affaires et me voir moi et mes enfants être délogés...
*** C'est étonnant que vous ayez si peu de fierté, et que vous ne mettiez pas tout en oeuvre pour en profiter pour quitter cet homme et partir de ce quartier, de cette ville peut-être ? En allant immédiatement voir une assistante sociale à qui vous pourrez expliquer votre situation dramatique, obtenir une aide financière et un logement à prix réduit ?
Si votre fils vous rabaisse, adressez-lui un minimum de votre temps et de vos paroles, évitez-le, ne l'aidez plus financièrement, mettez-le face à lui-même.
Je sais, c'est facile de vous écrire tout cela, pourtant... REAGISSEZ, ne vous laissez plus manipuler, profitez de votre départ éxigé pour commencer une autre vie, celle que vous souhaitez, puisque vous semblez avoir trouvé un travail.
Qualifications de Dubreuil : Educatrice spécialisée - Psychomotricienne - Psychologue clinicienne - psychanalyste
Glise Annabel Hypnothérapeute humaniste -Tél : 06 61 80 53 18
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Forum pervers narcissique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités