Mon baluchon

Pour parler de tout et de rien en dehors de la psychologie.
Minijeune
Messages : 1667
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Mon baluchon

Message par Minijeune »

Bonjour!
Merci pour votre message! Ça fait du bien de lire ça!

Des petites nouvelles de mon déménagement!
Ça s'est très bien passé! Je suis arrivée chez les amis à mes parents tôt le matin. Ce sont mes anciens voisins, de quand j'étais toute petite. J'étais une bonne amie de leur fille Claudia, on a passé notre petite enfance ensemble, on allait à la même garderie en milieu familial! Ce sont eux qui ont conservé mes meubles pendant le temps que j'ai eu besoin d'aller dans des ressources pour faire le cheminement nécessaire pour retourner en appartement autonome! Quand ils m'ont vu, ils semblaient émus! Ils ont eu le respect de ne pas aborder la thématique de mes parents! Pas du tout!! Ça l'a fait du bien! Ça l'a fait drôle de revoir mon stock! J'avais hâte qu'on place tout à sa place! Pour voir tout ce qui m'appartient! Les déménageurs sont arrivés un peu en retard, mais les 2 gars étaient vraiment gentils!

Ensuite, en arrivant chez moi, je me suis rendue compte que c'était la première fois que je montais un appartement sans mon père... juste de monter la structure de mon lit... j'avais mon amie Audrey qui était présente... c'était drôle. Les déménageurs nous ont aidé quand même! Quand les déménageurs ont eu terminé leur job, Laurence et Jonathan sont arrivés. Et là, la vraie job a commencé... celle de faire le tri!! J'ai ouvert des boîtes... et j'avais vraiment trop de stock qui était non nécessaire... beaucoup trop d'affaire que j'ai reçu, à Noël, depuis l'âge de mes 16 ans! Ça ne servait à rien d'avoir autant de trucs... des bols à pâte, des bols à soupe thaï, des bols à dessert, à crème glacée, à céréale, à poke bol! En plus de mes 2 services à vaisselle... donc pour 8 personnes! Mes assiettes à sushi, à fondue chinoise... et mes verres à tout! On dirait que chez moi, l'abondance était faite pour cacher des trucs... c'est pour ça que je n'aimais pas les fêtes. On recevait plein de trucs, on prenait plein de photis, mais ça voulait rien dire...

Donc j'ai fait 5 grosses boîtes de trucs à donner ou à vendre!! Tout du stock que je n'ai jamais utilisé ou presque! Ça l'a fait du bien! Je me suis départie aussi de souvenirs d'enfance qui n'ont pas vraiment de signification... mais j'ai gardé ceux qui l'était! Bref, c'était comique parce que lorsqu'on ouvrait des boîtes de trucs de cuisine, j'étais découragée! Je me disais que je n'aurais jamais la place pour mettre tout ça! Bref!! Disons que même après le tri, j'ai encore beaucoup beaucoup de trucs!

On a terminé la journée à 21h...
On a travaillé sans bon sang!
Et à la fin, on avait vidé toutes les boîtes, et on avait tout placé le stock! Ça l'a fait du bien d'aller me coucher en sachant que j'allais me réveiller sans avoir ben du travail à faire encore! Ça l'a pris du temps avant que je m'endorme, j'étais sur l'adrénaline de la journée, mais j'ai dormi vraiment bien! Dans un lit double! Ça faisait 3 ans que je n'avais pas dormi dans un lit double!

Puis aujourd'hui, j'ai recommencé à travailler de la maison. J'ai reçu mon petit chaton, ma petite chatonne! Elle est toute mini, elle a trouvé refuge dans la petite cabane à mon arbre à chat. Elle est encore craintive, c'est normal! On va apprendre a s'apprivoiser. Ma petite Wendy Darling!

J'aime beaucoup mon appartement!
Il est grand et fonctionnel! Je vais me faire mes petits repères, comme Wendy! On dirait que j'aimerais changer le mot repère piur un autre... je dis souvent ça, ais je pense toujours à mon père... re-père. Je veux trouver des points de stabilité... sans parler de mes parents! Que ça provienne de moi!
Minijeune
Messages : 1667
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Mon baluchon

Message par Minijeune »

Bonsoir!
Voici les chroniques de Wendy Darling!

J'ai passé une belle journée aujourd'hui!
J'étais un peu démotivée à reprendre le travail, mais ça s'est quand même bien déroulé!

J'ai passé de beaux moments avec ma petite Wendy! En me levant ce matin, je suis allée la voir dans sa pièce! Quand elle m'a vu, elle est venue à moi, s'est mise à ronronner et à me coller. Elle est tellement mignonne! Ça parait qu'elle a besoin d'amour, et ça tombe bien, j'en ai beaucoup à lui donner! ;)

Elle a fait de beau progrès aujourd'hui, et sa capacité d'adaptation m'impressionne! Elle est allée dans sa litière, elle mange comme une gloutonne, elle explore de plus en plus! Elle est sortie de sa cachette pour aller se percher au top de son arbre à chat! Elle joue avec ses balles mais aussi avec des petits spring qui rebondissent. On a longtemps joué ensemble à se lancer le spring, je l'envoyais vers elle, et elle me le renvoyait (je ne pense pas que c'était volontaire mais bon, dans ma tête, mon bébé chat est intelligente et elle est capable de me faire des passes, comme au soccer haha!!)

Sinon, elle adore se faire brosser, et surtout les petites gâteries qui viennent avec! Je veux l'habituer jeune à aimer ça parce qu'elle aura le poil long à mon avis! Elle a fait un petit tour d'appartement tantôt. Elle miaulait pour venir nous rejoindre, hors de sa pièce. Elle s'est mise à fouiner partout, tout renifler! Puis elle s'est caché dans mon divan, dans la section lit intégré en-dessous (c'est un divan-lit). Je l'ai cherché vraiment partout... je me suis même inquiétée... je savais bien qu'elle ne pouvait pas avoir disparu, mais que je pensais pas la retrouver là. Donc à date, ça se passe vraiment bien! Wendy m'aide à apprivoiser mon chez moi, à me sentir moins seule! Surtout à la veille d'une grande annonce du gouvernement... un autre grand confinement et un couvre feu... la nouvelle tombera demain! Ça m'inquiète moins qu'au 1e confinement... je me sens plus outillée pour y faire face... mais quand même!
Minijeune
Messages : 1667
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Mon baluchon

Message par Minijeune »

Bonsoir,
C'est drôle comment même le fait d'être en relation avec mon chat me fait poser des questions sur moi, les comportements humains vs les comportements animal...

Je crois que je ne l'ai pas choisi pour rien.
Je crois, qu'en quelque part, elle me ressemble.
Il lui est arrivé quelque chose de terrible a la naissance et elle a été séparée de sa mère, par un matou qui a dû la trouver inerte, sans maman, dans le froid... et, pour la sauver, l'a apporté sur le perron d'une dame nourrissière, qui a pu en prendre soin, répondre aux besoins de base... mais sans plus...

Ça me fait penser à moi et au fait que je suis née prématurée... au fait que ma mère n'était pas capable d'allaiter, et que j'ai été séparée d'elle à la naissance, pour ma survie... mon père a couru avec moi dans les bras, vers les soins intensifs, parce que mes poumons étaient pas assez formés et que je me noyais par en dedans. Les infirmières ont répondu a mes besoins de base et ont assuré ma survie... puis bon, le reste de l'histoire, ce fut un peu chaotique... relation fusionnelle avec ma mère, inversement des rôles, parentification, limites floues avec mon père... tout pour ne pas aider au niveau de mon attachement!

Je me demande de quelle manière je pourrais être une bonne mère pour Wendy Darling... ce n'est pas ça justement, des enjeux maternels, que le personnage traite dans Peter Pan... la nounou, c'est Nana le chien... les parents partent et c'est Wendy qui s'occupe de sa fratrie... son nom, je ne l'ai sûrement pas choisi pour rien non plus... elle devient la maman de tous les enfants perdus... et je me questionne à savoir si je ne suis pas justement dans une relation transférentielle avec ma petite chatonne... et à quel point est-ce que mes besoins vont venir interférer aux siens...

Après son petit moment d'anxiété et d'adaptation, Wendy est devenue super colleuse. Pour vrai, qui ne rêverait pas d'avoir une petite chatte comme ça. Elle est mignonne x 1000, elle démontre des signes d'affection, et demande à être en relation, elle cherche même la réassurance! Puis moi je suis là, à lui payer de la nourriture super pour les chatons qui ont été sevrés tôt, afin qu'elle ait tous les nutriments dont elle a besoin... pour m'assurer qu'elle n'a pas de carence. Même si ça coûte cher... j'ai le budget et j'ai envie qu'elle ait une belle vie... j'aurais envie de lui donner ce qu'elle n'a pas pu recevoir...mais je ne suis pas une maman chat... je ne sais pas comment lui montrer à être indépendante, comment se rassurer par elle-même...

Tantôt, j'écoutais la tv, et comme hier soir, à pareille heure, elle est venue se coucher sur moi, dans mon cou, près de mon visage, et elle s'est endormie comme ça. Je vous jure, ça l'a fait de belles selfies... mais je trouve ça questionnant, cette confiance et cette symbiose qui est arrivée si vite! Ça fait depuis lundi pm que je l'ai avec moi. 3 jours... et elle me fait confiance comme ça... c'est quasiment too much... donc je suis allée lire un peu au sujet des comportements félins... et ce que j'ai lu m'a un peu inquiété. Ça parlait des chaton, qui, comme Wendy, ont vécu des traumatismes, ont été sevrées à la bouteille par un humain... ils parlaient du fait que les chats vont associé le caregiver à sa nouvelle maman... et qu'ils peuvent se mettre à avoir des comportements indésirables, être en demande constante d'attention, d'affection et de réassurance... et que dans un sens, ce n'était pas aidant si le maître ne mettait pas les limites nécessaires afin que le chat puisse développer son indépendance en toute sécurité...

On dirait que ça parle de moi... du fait que je voyais, dans les femmes qui m'offraient des soins, des mamans potentielles... et je me suis mise à avoir des troubles de comportement pour qu'elles puissent me rassurer... et quand ça n'arrivait pas comme je le voulais, je criais plus fort, j'avais encore plus de mauvais comportements.

Le problème c'est que j'ai tellement attendu pour pouvoir avoir un chat, et j'ai envie de l'aimer et qu'elle m'aime en retour... mais si je bâti une relation fusionnelle avec elle, est-ce que je l'aide ou je lui nuis... et c'est difficile parce que ce n'est pas un humain, donc c'est difficile de se prononcer réellement... en lisant des histoires de cas par exemple... mais si moi, j'ai besoin d'amour et qu'elle me colle, est-ce que c'est de mettre mes besoins en priorité et de lui causer du tord si je ne mets pas des limites... qui risquent d'être difficiles à accepter mais qui lui permettraient vraiment de s'épanouir dans sa vie de chatte et de trouver son indépendance...?

Et je sais que je suis mêlée entre mon vécu, le sien,et les ressemblances communes... mais je me dis que si je suis capable de voir que je pourrais nuire en son potentiel, c'est possiblement déjà un bon début... pour être à l'affût de ce que ça pourrait causer comme tord...
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 16280
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Mon baluchon

Message par Dubreuil »

Hou la la, on se calme ( rire )
Cette petite chatonne réagit comme tous les petits chats de son âge ( et du monde ) face à l'affection qu'elle reçoit de son " chef de meute "(!!)
Il ne s'agit pas de l'éduquer pour qu'elle vous aime moins, qu'elle ne s'attache pas trop, etc... C'est un animal, et si nous avons tous tendance à leur prêter nos sentiments, peurs et émotions, il faut tout d'abord comprendre qu'ils sont " moins compliqués que nous ( ! ) qu'ils fonctionnent " à l'instinct ".Que pour eux, les grands moments sont : dormir, manger, la caisse pour les besoins, et s'amuser. A part apprendre à comprendre leur dialogue corporel, il n'y a pas lieu de s'alarmer pour leur offrir, ou accélérer une quelconque indépendance. Tout viendra en son temps. Et c'est elle qui en manifestera le besoin, auquel vous répondrez ou non, si vous pensez que c'est dangereux ou prématuré.
Maintenant elle est rassurée et tranquille, elle a besoin d'évoluer à son rythme.
Elle a besoin de câlins ? Vous lui en donnez. Vous avez autre chose à faire ? Il n'y en aura qu'un, et vous vaquez à vos occupations. C'est vous qui commandez.
Le mieux à faire, c'est de lui imposer ce que vous souhaitez, vous, pour votre " confort " personnel. C'est vous qui devez exiger votre indépendance, et non votre petite chatonne !
Il suffit d'être ferme et intransigeante sur des faits ou des comportements qui vous déplaisent, de le lui faire savoir par des mots brefs et " secs ", et le tour est joué. Pas d'état d'âme pour elle, elle sera rassurée, c'est tout.
Et puis, vous allez sans doute l'emmener chez le vétérinaire pour les vaccinations, les contrôles, etc... Ce sera votre meilleur conseiller, au cas où...
Qualifications professionnelles de DUBREUIL :
DE de psychomotricité - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse

*** Contact pour LA THERAPIE HUMANISTE par internet : Mme Glise Annabel : 06 61 80 53 18.
( Explications sur ce forum, dans le post " Urgent, c'est le tournant de ma vie " )
Minijeune
Messages : 1667
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Mon baluchon

Message par Minijeune »

Bon!!
Hahaha!
Ce n'était pas tant la panique générale dans mon cerveau, mais j'étais consciente que je ne savais plus si je parlais de moi ou de Wendy... c'était comme si je voulais tellement être adéquate, je ne voulais tellement pas répéter les patterns qui m'ont quasi fait plus de mal que de bien... dans le transfert maternel que j'ai fait envers plein de femme... et comment j'ai capoté à toutes les fois que ces dernières ne mettaient pas de limites adéquates... comme, pour vrai, ça me faisait virer complètement folle... que je ne savais plus si, par amour pour Wendy, je ne devais pas mettre une certaine distance... pour ne pas qu'elle devienne un chat pot de colle, comme ils parlent sur Internet, parce qu'en fait, c'est un hyperattachement qui vient avec beaucoup d'anxiété... et les petits minous peuvent ensuite devenir vraiment mal... au point où certains prennent des anxiolitiques... c'est intense! Alors, je me disais que si je pouvais faire quelque chose pour lui éviter ça, je l'aurais fait... à moins que ce soit le fait d'aimer et d'être aimée qui me fait peur... comme, je l'aime vraiment beaucoup, déjà! Ça ne questionne de me sentir autant attachée à elle... j'ai mon premier rendez-vous avec le vétérinaire lundi... et ça me fait peur qu'ils lui découvrent un problème de santé ou je ne sais trop quoi... mais en même temps, je sais que de vivre le moment présent, de l'aimer et de recevoir en retour, ça vaut plus que la peur de la perte... elle partira un jour... mais je ne peux pas vivre en hermite toute ma vie par peur de vivre des rupture relationnelle... et c'est un apprentissage pour moi, tout ça!
Bref!! Je viens de me réveiller, je m'en vais justement la voir! Petit amour!!
Minijeune
Messages : 1667
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Mon baluchon

Message par Minijeune »

Bonsoir!
Laurence et Jonathan sont venus me porter un galon à mesurer pour que je sois en mesure de calculer à quel endroit je veux installer mes cadres. Ils ont voulu voir Wendy... et Wendy a craché après Jonathan! Elle ne l'aimait vraiment pas. Je ne lui en tiens pas rigueur, haha! Jonathan n'a rien de rassurant... il fait ça avec les enfants aussi... il les regarde d'un air tellement étrange qu'ils finissent par avoir peur.

Je ne savais pas si c'était parce qu'on était 3 adultes dans sa pièce, debout, et qu'on avait l'air menaçant pour elle! Ou si c'est l'effet que les hommes lui font (attendez, je suis en train de faire un espèce de transfert encore... c'est moi qui a peur des hommes!)

Alors le confinement a recommencé au Québec...
Nous avons un couvre feu aussi.
Je ne sais pas trop pourquoi, je ne suis pas inquiète... j'ai le feeling que ça va être ok. C'est possible que ça soit difficile un peu, ou anxiogène... parce qu'on sait quand ça commence mais on n'a aucune idée de quand ça va terminer... quand la majorité de la population va être vacciner?? Who knows!

Une journée à la fois!!
Minijeune
Messages : 1667
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Mon baluchon

Message par Minijeune »

Bonsoir,
J'écoute les nouvelles, avant d'aller me coucher.
Je ne sais pas si de votre côté de l'Atlantique, vous parlez plus de la séverité de la situation au Royaume Uni ou si vous entendez parler de ce qu'il se passe chez nos voisins du sud, de notre côté! Trump... mon dieu... c'est un débile. On parle souvent de perversion narcissique... je ne sais pas s'il est pervers, mais il est sérieusement narcissique! Ses mensonges, son déni, sa manière de brain washer une grande partie de la population... c'est un peu désolant de voir tout ca.

Sinon, de mon côté, ça va bien!
J'ai une petite routine chez moi, même si ça ne fait pas longtemps que je suis installée. Je suis bien. Je suis contente d'être la maman à Wendy. Je crois que je l'aime vraiment... parce que je m'émerveille devant tout ce qu'elle fait. Par exemple, elle joue avec moi. Elle trippe à jouer avec des spring. Elle les prend dans sa gueule, me les apporte sur le divan, elle cesse et fait comme son indifférente, ou ignore le jouet, le temps que je puisse le prendre pour lui lancer à nouveau. Elle me le ramène à toutes les fois, de la même façon. Elle a 9 semaines. On dirait qu'elle est consciente de l'interraction avec moi. Ça me fascine! Ce soir, elle a répété le même parttern de jeu, au moins 50 fois. Je ne sais pas si elle est consciente de l'interraction et si elle veut jouer avec moi, ou si c'est parce qu'elle vit un renforcement positif quand je lui lance et que ça la stimule... mais bon! Sinon, je sais qu'elle veut donner de l'affection. Parfois,elle amène ses pattes à mon visage, sans sortir les griffes. J'ai l'impression que c'est un toucher bienveillant quand elle fait ça. Elle fait aussi comme mon premier chat, elle vient faire des nez à nez avec moi, comme si on se donnait un bisou!

Hier, je suis allée voir la vétérinaire avec elle.
Elle semble en santé, mis à part une petite complication de sa rhino à un de ses oeil, comme une conjonctivite qu'on va traiter avec de l'onguent. Elle a des vermifuges à prendre. On s'entend que depuis 24h, elle vit des événement traumatisants... promenade en voiture, rv au vétérinaire, vaccin, examen, et ensuite, je doislui donner des vermifuges en seringue... lui mettre son onguent dans l'oeil 3x par jour... ça l'a rendu méfiante... à chaque fois que j'arrivais pour la caliner, elle réagissait en voulant me mordre... en fait, m'avertir qu'elle ne voulait pas, qu'elle avait peur, que c'était désagreable.

Mais elle revient vers moi, tranquillement. Elle se colle, elle ronronne! Elle s'endort sur le dos, 4 pattes en l'air, collée sur moi. On dirait que sa présence change tout pour moi, on dirait, même de manière identitaire. Prendre soin d'un autre être vivant. C'est comme la première fois que je sens qu'un petit être dépend de moi. Je me sens dans un rôle de maman, un rôle d'adulte. J'ai envie de l'imer, de lui donner le meilleur de moi, le meilleur des soins.
Minijeune
Messages : 1667
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Mon baluchon

Message par Minijeune »

Bonsoir,
Aujourd'hui, je me sens plus fatiguée.
Je ne sais pas trop pourquoi.
Je suis anxieuse avec la covid, les hôpitaux arrivent à leur capacité maximale, l'hôpital où j'etais traitée en psychiatrie dans la grosse merde... ils sont saturés... plus de place du tout... et on dirait que ça me rend anxieuse. Je sais pas trop pourquoi... c'est sûrement de savoir que si je tombais malade, mon hôpital de référence ne serait pas disponible, et je devrais aller me faire soigner autre part... s'ils ont de la place... je ne sais pas si c'est parce que j'ai le feeling ou la peur qu'on ne me traiterait pas, de toute manière... j'aurais l'impression qu'ils me laisseraient mourir parce que je suis TPL et que je les ai fait chier... la peur de mourir, c'est archaïque.

Je vois ma psychologue demain.
Ça fait un mois que je l'ai vu...
Il me semble qu'il s'en est passé des affaires pendant ce mois là! Ça s'est bien déroulé... mais si je me mets à avoir des gens de symptômes de fille hypocondriaque, en sachant que si j'avais des symptômes de covid, je ne pourrais pas sortir de chez moi, et aller à mon rv... on dirait que ça parle d'une résistance! Mais j'ai du mal à comprendre ce qu'elle est. Je vais bien. Je risque de parler de Wendy, et de faire plein de liens en ayant l'impression de parler de moi!! Bref!! Il est où le problème, si ce n'est que moi qui le crée!
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 16280
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Mon baluchon

Message par Dubreuil »

La Covid, quand " on est en bonne santé ", c'est une grippe qui se traite simplement avec du repos au chaud, de l'aspirine, ( plus fort que le paracétamol, parce que c'est aussi un anti-inflammatoire ), des bonbons au miel, et autres douceurs.
Vous avez plus que largement dépassé votre temps d'incubation depuis vos dernières rencontres non masquées !
Tout va bien, mais en effet, ça fait un peu peur d'aller bien ! Courage ! ( rire )
Qualifications professionnelles de DUBREUIL :
DE de psychomotricité - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse

*** Contact pour LA THERAPIE HUMANISTE par internet : Mme Glise Annabel : 06 61 80 53 18.
( Explications sur ce forum, dans le post " Urgent, c'est le tournant de ma vie " )
Minijeune
Messages : 1667
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Mon baluchon

Message par Minijeune »

Bonjour!
Au moins, malgré la peur, je ne fous pas tout en l'air! Heureusement!!

J'ai eu mon rendez-vous avec ma psychologue.
J'ai parlé de mon temps des fêtes, j'ai beaucoup aimé m'entendre dire ce par quoi j'avais passé, et comment ça s'est bien déroulé!

J'ai parlé de Wendy.
Je savais que j'allais en parler!
Mais ça m'a fait parler des raisons pour lesquelles j'avais aimé ce personnage, Wendy, a en vouloir l'incarner dans des pièces de théâtre ou des jeux de rôles, avec des amis. En racontant l'histoire de Peter Pan, du point de vu de Wendy, je me suis entendue dire des trucs intéressants...

Je parlais que Wendy était amourachée devant Peter Pan, elle tente de le séduire. Et que la fée clochette est jalouse de l'attention que Wendy donne à Peter et Peter à Wendy. Tellement, qu'elle tente de la faire tuer au début du film. J'ai parlé de l'ambivalence de rester dans l'enfance, et celle de grandir. Wendy et ses frères auront pu rester au pays imaginaire... mais Wendy décide de revenir dans la réalité. J'ai nommé la parentification... et que ce n'était pas normal que la nounou, ce soit le chien Nana. J'ai nommé que Wendy était maternante et que ça me faisait penser à moi. Moi qui voulait prendre soin de tout le monde.

J'ai dit que peut-être, en nommant mon chat Wendy, je me detachait de ce personnage, je l'attribuais à un bébé, un enfant... et que je décidais d'aimer Wendy.

J'ai aussi parlé de son histoire, par rapport à mon histoire. J'ai parlé de blessure d'attachement, de peur de l'abandon. J'ai parlé de ma petite panique par rapport au surattachement que je percevais de Wendy, ma peur que je devienne fusionnelle avec elle et que ne sache pas mettre des limites si jamais c'est ce qu'elle avait besoin... ma psy m'a dit que je parlais comme si j'étais en relation avec un autre adulte... je n'ai pas vraiment sizé son commentaire. Je me disais que oui, c'etait un bébé, mais il y avait moyen de ne pas la fucker, justement,en prenant compte de mes besoins et de ses réels besoins.

Je ne lui donne pas moins d'affection quand elle le demande, de prendre le temps de jouer avec elle, la faire courir, la nourrir! Mais je me suis mise à parler d'une mère, qui allait chercher son bébé quand le bébé n'éprouve pas ce besoin... ou le parent qui empêchait l'enfant de découvrir son environnement, et que son seul but, sa seule raison de vivre devienne de répondre aux besoins de la mère... et où était l'amour de cette mère? Mis à part l'amour de soi-même... ou le déni de nos blessures. C'est le déni qui fait en sorte qu'on reproduit des schémas...

Et j'ai craqué en nommant ça... je me suis mise à devenir super sensible. À pleurer. Ma psychologue s'en est rendue compte, elle m'a demandé ce qu'il se passait à l'intérieur de moi. J'ai été capable de dire que je ne voulais pas avoir un bébé chat pour qu'elle me nourrisse ou qu'elle me rassure... parce que je ne voulais pas lui faire mal comme on m'avait fait mal. Mais que j'avais confiance qu'en ayant fait le chemin que j'ai fait, en ayant été capable de séparait ce qui m'appartenait et ce qui appartenait à l'autre, j'allais être capable d'aimer, de prendre soin, d'être maman... et de prendre soin de moi!
Répondre

Revenir à « Espace détente »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités