Mon baluchon

Pour parler de tout et de rien en dehors de la psychologie.
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 17638
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Mon baluchon

Message par Dubreuil »

2 jours après mon retour, j'ai reçu un long message de ma mère... qui m'a renversé... en lien avec le mariage à ma soeur. Si je comprends bien son message, par amour, il faudrit que je renoue les liens avec elle pour préparer le mariage à ma soeur... qu'elle souhaiterait qu'on puisse se reparler, qu'on puisse prendre des photos de famille au mariage, être heureux ensemble. Elle en a profité pour me dire qu'elle était encore en arrêt de travail... et que donc elle avait du temps devant elle. Elle m'a dit que les retrouvailles seraient sûrement difficiles, parce qu'elle a été blessée par moi et par mes choix... mais qu'au nom de l'amour, elle me laisserait une chance, qu'on puisse s'expliquer... et réparer les blessures.
*** Vous vous en doutez, manipulation, perfidie, perversion.
Qualifications de Dubreuil : Psychologue clinicienne - Analyste -
INTERPRETATION DES REVES : 1h : 25 euros / 1/2 heure supplémentaire : 15 euros
HYPNOSE HUMANISTE, tél à Mme Glise Annabel : 06 61 80 53 18 (visuo-conférence)
Minijeune
Messages : 1933
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Mon baluchon

Message par Minijeune »

Journée difficile aujourd'hui.
Je me remets en question, même si je sais déjà que mes parents sont tous les 2 pervers. Plus j'y pense et plus je crois que je n'irai pas au mariage de ma soeur. Aujourd'hui, je me serais juste effacée du reste du monde... partir loin et ne plus revenir... sans dire à personne où j'irais... je suis allée faire mes courses puis en sortant du stationnement, j'étais à une intersection où il y avait des arrêts stop dans 3 directions sur 4, ce qui donnait la priorité à la voie qui n'avait pas de stop... il y avait plusieurs voiture. J'avais une voiture derrière moi qui était impatiente. Le gars m'a klaxonné 2x... pour vrai, j'étais tellement fâchée que j'ai failli sortir de ma voiture pour aller lui crier par la tête que je ne pouvais pas passer parce qu'il y avait des voitures et que je savais que je faisais la bonne chose. J'ai plutôt sorti ma tête de la fenêtre et j'ai crié: tu me niaises!!! Ils n'ont pas de stop!!! Et j'ai passé quand je pouvais. C'était juste vraiment un mauvais moment pour me faire chier... je me sentais comme à mes 15 ans, dans le cours de gym, y'a un punk qui tappait sur mon ballon de basket en me traitant de pute alors que j'étais sur la ligne de touche. La pression a augmenté au fond de moi... quand il s'est retourné pour reprendre sa place, j'ai juste lancé le ballon sur lui, derrière sa tête, de toutes mes forces. Il était venu à 2 cm de mon nez avec son poing et il m'avait fait un fuck you. Bref!!

Ensuite, Laurie est venue chez moi. On a parlé du mariage à ma soeur, du message de ma mère, de la fête des pères. J'ai pleuré, j'ai dissocié même à un moment donné... on est sortie marcher. Elle m'a annoncé que finalement, elle ne prendrait pas mon appartement en septembre... donc je me retrouvais sans plan pour mon appartement, avec mon projet d'aller finir mon diplôme en danse. Je ne sais pas si je vais avoir le courage de faire tout ce qu'il faut pour concrétiser ce rêve. Ça m'inquiète... on dirait que je veux tout en même temps. Garder mon appart, finir mon diplôme, garder mon emploi, garder mon équipe traitante... j'ai recontacté ma psychologue au privé et elle pourra m'offrir un créneau à son horaire en début juillet. Beaucoup de décision à prendre!!
Minijeune
Messages : 1933
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Mon baluchon

Message par Minijeune »

Bonjour,
J'ai eu une journée un peu difficile aujourd'hui.
En fait, peu avant midi, j'ai reçu un appel de l'IVAC (indemnisation pour victimes d'actes criminels) concernant mon dossier. En fait, j'aurais pensé que ma psychologue les aurait contacté vu que je recommence ma thérapie la semaine prochaine. Toutefois, ce n'était pas le cas. C'était une rencontre téléphonique de suivi, suite à l'ouverture de mon dossier... et je suis sous le choc. Je me sentais vraiment dissociée après...

En fait, ça devrait être une bonne nouvelle. L'IVAC va payer une partie de ma thérapie, mais paie aussi de manière rétroactive, plein de choses... thérapies depuis l'an 2000, médications, compensation pour les arrêts de travail, transports en ambulance, déménagements... ça représente un bon montant... juste la thérapie... 5000$ par année...

Si je gagnais 25 000$ à la loterie, je serais super contente... quand même en choc émotionnel... mais positif... là, c'est comme amer... recevoir de l'argent, que j'ai dépensé dans les dernières années pour mon problème de santé mentale... mais je ne suis pas contente de recevoir cet argent... c'est presque de l'argent sal... de l'argent qui va me rappeler à toutes les fois que je vais voir le montant dans mon compte de banque... c'est parce que j'ai été victime d'abus sexuel... je pourrais choisir de ne pas faire les démarches pour les remboursements... ça serait possible. Mais est-ce que c'est logique de le faire... je ne sais plus. C'est comme si je me disais que le mal était déjà fait... mais tout ce qui me rappelle ça, ça me met dans un état lamentable... mes collègues se rendent compte que je dissocie... c'est juste difficile.
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 17638
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Mon baluchon

Message par Dubreuil »

Cet argent est un dédommagement pour le préjudice subi. Rien de plus du côté de la loi.
Pourquoi refuser de reconnaître que c'est légitime, et la moindre des choses ?
Qualifications de Dubreuil : Psychologue clinicienne - Analyste -
INTERPRETATION DES REVES : 1h : 25 euros / 1/2 heure supplémentaire : 15 euros
HYPNOSE HUMANISTE, tél à Mme Glise Annabel : 06 61 80 53 18 (visuo-conférence)
Cerisier
Messages : 122
Inscription : 03 févr. 2021, 22:11

Re: Mon baluchon

Message par Cerisier »

Pour moi, c'est la moindre des choses.
Nous sommes humains et ce que tu as subi est la pire des choses qu'on puisse infliger à un enfant.
Tu mérites davantage je trouve.

L'inceste c'est horrible, ça rend fou! Et il est temps que nos dirigeants protègent l'innocence des enfants et pénalise durement ces actes odieux pour que le cercle vicieux générationnel soit brisé.

Les pervers sexuels ne comprennent que la loi et la moindre des choses est qu'ils soient clairement reconnus coupables et paient des dédommagements pour prendre conscience du mal qu'ils font.

Personnellement, je ne dirai pas non à de l'aide financière pour la fatigue et les douleurs musculaires qui m handicapent au quotidien, les cauchemars, les week-end que je passe au lit à pleurer, les sauts d'humeur, et j'en passe.

Moi j'ai envie de te dire félicitations minijeune, tu n'as rien à prouver, juste à essayer d'adoucir ton quotidien.
Répondre

Revenir à « Espace détente »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités