comment aider sa fille psychotique lorsqu'elle a 30 ans

f@bi1
Messages : 3
Inscription : 23 févr. 2021, 13:03

comment aider sa fille psychotique lorsqu'elle a 30 ans

Message par f@bi1 »

bonjour,

je suis un papa désespéré.... ma fille de 30 ans qui vit seule souffre d'un grave souci psychiatrique depuis plusieurs années (paranoïaque, schizophrène, bipolaire, nul ne le sait :roll: )... Hélas, comme elle est majeure, toute tentative d'approche d'un 'spécialiste' nous est refusée sachant que seule elle peut demander à être soignée... et évidemment, elle ne se sent pas malade....

historique :
Je divorce lorsqu'elle a 11 ans... la garde partagée n'est pas 'conviviale' et mon tempérament 'règlementaire' ne plaît qu'un certain temps... la facilité de partir chez sa maman est une évidence pour ma fille et à 15 ans elle décide d'aller vivre chez sa mère... Moi, naïf, je laisse faire en me disant que c'est une crise d'adolescence et qu'elle me reviendra d'ici quelque temps... Commence une période de débauche pour elle (je l'apprends via sa soeur..).. Elle se met à boire, à fumer du cannabis (en espérant rien d'autre)... et à outrance....

Là où tout va se dégrader c'est lorsqu'elle rencontre un garçon d'origine musulmane... qui ne pratique rien sauf l'alcool et le joint.... mais l'ensemble de sa famille est très pratiquante.... et ma fille va vivre dans cet environnement durant plus de 7 ans.... Elle s'imprègne de toute cette culture... (qui ne me dérange pas en soi, d'autant que je ne la côtoie plus..)....

Au bout de 7 ans, elle a malheureusement stoppé ses études... son compagnon la frappe souvent (je l'ai su plus tard) et elle finit par revenir vers moi en demandant du secours.... durant toutes ces années je n'ai eu cesse de garder le contact via des texto etc... restés souvent sans réponse... mais finalement elle le quitte et revient vivre chez moi quelque temps... Mais (il y a toujours un mais), elle garde contact avec beaucoup de membres de la famille de ce garçon, dont la maman qui l'entraîne vers l'Islam.... elle décide de s'y convertir.... Elle a quasi 23 ans et je me dis que si c'est son choix, soit !

Elle déprime quand même suite à cette séparation... et commence à avoir des 'angoisses'.... je ne réalise pas l'importance de celles-ci.....

Les mois passent... elle part avec de l'ex-famille en vacances durant 15 jours au Maroc.... et il s'y passe quelque chose... (je n'ai jamais su quoi)... elle est revenue au bout d'une semaine en ayant tout plaqué là-bas... a pris l'avion et le train et s'est retrouvée chez moi terrorisée et complètement 'hystérique'... et c'est à ce moment que tout a dégénéré...

Elle commence à paniquer la nuit... se dit 'possédée'... parle de "djinns" (esprits dans l'Islam)... je comprends à demi-mots qu'elle aurait subi un traumatisme au Maroc... soit il s'y est passé quelque chose, soit c'est à ce moment que son cerveau a 'disjoncté'...

Après des semaines de crise qui m'interpellent, je m'inquiète et l'emmène voir une psychiatre.... je la choisis d'origine musulmane en espérant une meilleure compréhension... Hélas cette dame me rejette en me disant que ma fille est majeure et que ma présence n'est ni souhaitée, ni normale...
J'insiste et je suis accepté uniquement si ma fille le veut.... Elle acquiesce... et là je vois ma fille partir dans des explications, je suis en dépression suite à ma rupture, etc.... et finalement je passe pour le père castrateur.... (jamais elle n'a parlé de 'possession', de 'djinn', etc...)...

Suite à cette visite, elle est allée quelque fois chez une psychologue.... et lorsqu'elle rentrait, elle se vantait de la manipuler en disant qu'elle sortait son mouchoir, qu'elle disait qu'elle reprendrait des études et qu'elle passerait son permis... et que, dès lors, la psychologue se faisait une idée rassurante de son état... mais moi, je vivais au quotidien ses crises, ses peurs et ses phobies...

Elle se retranche de plus en plus dans la religion... ne dort pas la nuit... fait ses prières sans arrêt... veut porter le voile.... dit que lorsqu'elle prie, elle se sent mieux.... mais elle continue ses crises de panique... avoue petit à petit qu'elle sent qu'on la touche la nuit...

Je commence à lire de tout et de rien sur la schizophrénie, la paranoïa, etc... Evidemment, j'y retrouve tous ses symptômes.... mais je l'imagine plus paranoïaque car elle sait se comporter naturellement devant des étrangers.... bref, je ne suis pas un spécialiste mais je sais qu'elle souffre d'un trouble, quel qu'il soit !!

Je comprends que dans ce genre de maladie, il ne faut pas aller contre ses pensées mais aller plutôt dans son sens et essayer de l'apaiser... .je rentre donc dans son jeu...

Hélas, il y a la religion... qui lui explique tous ses maux... tous ses ressentis sont expliqués dans le Coran et elle s'y plonge avec une telle obsession que, pour l'aider, je lui propose d'aller voir un Imam de ma région...

Celui-ci nous écoute et lui propose des prières, avec un rituel à faire chez soi avec des assiettes munies de prières écrites avec du miel.... Il y en a 20... elle en exécute 2 et abandonne ensuite en disant qu'elle se sent mal... etc....

Je suis perdu... A la maladie, vient s'ajouter la religion... et à ce niveau, je ne sais plus agir.... j'essaie de m'éduquer sur l'Islam.. les us et coutumes... etc.... je comprends qu'elle y trouve énormément d'explications... le mal-être est souvent expliqué par de la sorcellerie, des envoûtements etc....

On monte donc d'un échelon dans la difficulté à l'emmener vers un spécialiste médical... vu qu'elle ne se sent pas malade mais envoûtée....

Cela dure depuis maintenant quasi 7 ans... la vie chez nous était devenue impossible... elle mange halal, elle prie sans cesse... elle vérifie nos yeux pour y déceler des flammes, signes de possession... etc.... Au bout d'un moment, nous lui avons trouvé un appartement et elle s'est installée seule.... pour pouvoir reprendre une vie normale....

Alors, oui, ma vie est un peu plus saine... mais je culpabilise et ne sais plus comment faire.... Elle m'insulte par message, me menace de porter plainte pour harcèlement sexuel... puis pour viol.... et deux jours plus tard, elle me téléphone... comme si de rien n'était ... me parle de choses et d'autres.... et lorsque je lui rappelle ses propos, elle me répond que ce n'était pas elle... qu'elle était possédée à ce moment-là !!

Ces derniers temps, elle accentue ses délires... Elle se dit violée... Elle accuse son 'demi-frère' de la violer par la sorcellerie.... Elle va porter plainte à la police.... (je ne sais pas comment la police réagit face à ses incessants dépôts de plainte)...

Je commence même à devenir parano moi-même... lorsqu'elle me contacte, c'est toujours pour finir par me demander de l'argent.... donc je finis par croire qu'elle me manipule.....

Bref... je pourrais encore raconter des dizaines d'anecdotes à ce sujet mais si vous lisez déjà tout ceci, ce sera déjà un bel effort....

Y a-t-il une solution ? un espoir ? ou dois-je couper les ponts et ne plus lui répondre pour ma propre santé mentale ?? j'avoue que sans nouvelle, je me sens mieux.... même si je pense tous les jours à elle...

Merci de m'avoir lu,
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 16438
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: comment aider sa fille psychotique lorsqu'elle a 30 ans

Message par Dubreuil »

Votre fille présente des signes de psychose (délire, possession, etc ). Il n'y a rien à faire d'autre que de trouver un moyen de l'emmener chez un psychiatre qui lui prescrive un traitement adapté, et ensuite, le plus difficile, à veiller à ce qu'elle prenne son traitement !
L'autre solution est que pour un délit qui aurait mis sa vie physique en danger, ou celle d'(e) autre, elle soit internée d'office un certain temps avec toujours un traitement psychiatrique adapté.
Ne rentrez pas dans ses délires, n'essayez pas ce communiquer avec elle d'une quelconque façon tant qu'elle ne sera pas " stabilisée ". Comme elle a été endoctrinée, ne croyez pas aux miracles, une chronicité s'installera, avec des rechutes.
La "folie " n'est pas guérissable, c'est un " état " où la personne est persuadée qu'elle est dans son bon droit, et que ce sont les autres ( ceux qui ne la croient pas ) qui sont fous et lui veulent du mal.
C'est vous qui allez perdre votre santé mentale si vous insistez à vouloir l'aider. Restez comme aujourd'hui, présent et aimant, sans attendre beaucoup en retour. Une fois cela l'aidera, et d'autre pas. Courage.
N.B. INFORMATION IMPORTANTE :
Si chaque personne est différente, et chaque cas unique, il n’en demeure pas moins que des explications psychologiques sont déjà données sur ce forum, dans le post : " URGENT C'EST LE TOURNANT DE MA VIE "
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 16438
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: comment aider sa fille psychotique lorsqu'elle a 30 ans

Message par Dubreuil »

Je commence même à devenir parano moi-même... lorsqu'elle me contacte, c'est toujours pour finir par me demander de l'argent.... donc je finis par croire qu'elle me manipule.....
*** Vous avez tort de la considérer comme une personne saine d'esprit. elle a quitté votre monde, et votre mode de pensées. Ne cédez pas au chantage.
N.B. INFORMATION IMPORTANTE :
Si chaque personne est différente, et chaque cas unique, il n’en demeure pas moins que des explications psychologiques sont déjà données sur ce forum, dans le post : " URGENT C'EST LE TOURNANT DE MA VIE "
f@bi1
Messages : 3
Inscription : 23 févr. 2021, 13:03

Re: comment aider sa fille psychotique lorsqu'elle a 30 ans

Message par f@bi1 »

vous confirmez ce que je pense... et j'ai ENFIN trouvé une personne (professionnelle) qui comprend exactement la situation... mais je me sens coupable en qualité de papa...

Même si votre réponse n'est pas 'positive', je me sens un peu moins coupable de n'arriver à rien avec elle... Il sera très difficile de la convaincre de consulter... voire impossible.... et hélas, je ne vois pas d'autre 'possibilité' pour qu'elle s'en sorte....

Quant à l'hospitalisation, je pense qu'elle finira par mettre sa vie en danger... consciemment ou pas.... car elle ne mange pas beaucoup, commence à faire des malaises, etc... c'est un cercle vicieux et je me bats pour ne pas être entraîné avec elle dans ce délire....mais qui pourra décider de l'interner ? quel drame faudra-t-il attendre ?.. hélas dans ma région, les centres adaptés sont surpeuplés et les psy ont tendance à dire qu'interner est pire... :cry:

Merci pour votre réponse rapide
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 16438
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: comment aider sa fille psychotique lorsqu'elle a 30 ans

Message par Dubreuil »

Moi, naïf, je laisse faire en me disant que c'est une crise d'adolescence et qu'elle me reviendra d'ici quelque temps... Commence une période de débauche pour elle (je l'apprends via sa soeur..).. Elle se met à boire, à fumer du cannabis (en espérant rien d'autre)... et à outrance....
*** Vous étiez deux pour élever votre fille, c'est votre ex-épouse qui est responsable de la suite de son éducation si vous ne pouviez plus communiquer avec elle.
Et il semblait Il y avoir déjà une structure psychique chez votre fille, ( sentiment d'abandon, de flou éducatif ) en plus des troubles de l"adolescence ) qui la menait à toute sorte d'addiction, d'exaltation, de perte de contrôle, de fuite en avant, d 'abandonisme, avec " un appel " et une facilité de se laisser " droguer " plus tard par des manipulateurs.

Là où tout va se dégrader c'est lorsqu'elle rencontre un garçon d'origine musulmane... qui ne pratique rien sauf l'alcool et le joint.... mais l'ensemble de sa famille est très pratiquante.... et ma fille va vivre dans cet environnement durant plus de 7 ans.... Elle s'imprègne de toute cette culture... (qui ne me dérange pas en soi, d'autant que je ne la côtoie plus..)....
*** Ce jeune homme aurait eu une famille pratiquant avec intelligence les préceptes de l'Islam qui sont faits de respect et de tolérance, et non pas cette famille animée d'obscurantisme et de fanatisme, il est certain que la situation aurait été moindre.
Pourtant nul ne peut assurer que votre fille n'aurait pas trouvé " autre chose ", un autre moyen pour se détruire et/ou se laisser détruire
En revenant vers elle vous alimentez certainement votre culpabilité, mais aussi sa vengeance, sa façon inconsciente ou pas, de vous montrer les dégâts de votre couple séparé. Le hasard n'existe pas. Elle vous " fait payer ". Réagissez.
N.B. INFORMATION IMPORTANTE :
Si chaque personne est différente, et chaque cas unique, il n’en demeure pas moins que des explications psychologiques sont déjà données sur ce forum, dans le post : " URGENT C'EST LE TOURNANT DE MA VIE "
f@bi1
Messages : 3
Inscription : 23 févr. 2021, 13:03

Re: comment aider sa fille psychotique lorsqu'elle a 30 ans

Message par f@bi1 »

votre analyse m'épate.... merci pour vos conseils...

Je viendrai relire vos commentaires lors de mes périodes de doute et/ou de stress.... Savoir trouver des mots sur nos problèmes est déjà un pas en avant !!

Mille mercis à vous
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Forum psychose »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité